Revue de presse : Tous centrés sur la prochaine présidentielle de 2025





revue-de-presse-tous-centres-sur-la-prochaine-presidentielle-de-2025


Les journaux ivoiriens ont traité des sujets divers à la Une ce lundi 7 novembre 2022, chacun allant selon sa ligne éditoriale. Mais tous centrés sur la prochaine élection présidentielle de 2025.

Au Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), parti au pouvoir, il est de plus en plus question de garder le président actuel, Alassane Ouattara à son poste. Et les journaux proches de ce parti relaient les avis des populations et cadres qui voient dans la même direction.

Le Matin porte ainsi la voix du président du Senat Jeannot Kouadio Ahoussou qui, dans une sortie lors d’une rencontre à Vavoua a déclaré que « Ouattara a ouvert de grands boulevards d’espérance », et qu’il faut par conséquent préserver « l’Ilot de stabilité que représente la Côte d’Ivoire dans la sous-région ». Le Patriote suit son confrère dans la même veine en rapportant les propos du cadre du RHDP  « La vraie politique doit rassembler et non diviser », écrit le journal. Le Jour Plus met le pied dans le plat en révélant le souhait des membres du RHDP « Les militants appellent de plus en plus Ouattara à être candidat », barre-t-il à sa manchette. Allant dans le même sens que le ministre Amadou Koné qui indique, avant la révision de la liste électorale, «Il faut que le RHDP conserve le pouvoir en 2025 », à la Une de l’Inter.

A lire aussi: Portrait : Charles Nokan, cet écrivain atypique et pluridimensionnel!

Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) est pour sa part en train de faire des réglages pour un retour au pouvoir en 2025. Comme le mentionne à sa Une le quotidien L’Héritage « 2025, année de retour du PDCI au pouvoir ». Pendant ce temps, le député de Cocody, « Yasmina Ouégnin dit ce qu’elle pense du PDCI RDA », rapporte Le Nouveau Réveil

Quant au Parti des peuples africains (PPA-CI) incarné par l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, il interpelle sur ce qui se passe à la commission électorale indépendante (CEI), dans le cadre de la révision de la liste électorale. Le Temps fait des « révélations sur un complot de la CEI contre l’opposition ». Une situation qui a poussé, selon l’Inter,  Gbagbo à interpeller le président de la CEI.

Outre l’actualité politique, quelques organes ont traité des sujets de faits divers. C’est le cas du Rassemblement qui écrit à sa Une « Yopougon encore perturbé hier ». Pour rappeler l’incident malheureux qui a causé la mort d’un chauffeur de taxi-communal et qui a mis en colère les acteurs du transport dans la plus grande commune du District d’Abidjan durant tout le week-end dernier. Soir Info, le quotidien spécialiste des faits et méfaits,  fait échos du retour du commando invisible à Bouna. « Le commando invisible revient en force et fait d’importants dégâts », informe t-il.

Solange ARALAMON

 

En lecture en ce moment

Législatives 2021: Catherine Koné et Abou Touré candidats RHDP à Niakara et Tafiré

Situation socio- politique au Tchad: des manifestations éclatent et font plusieurs victimes