Affaire « Cyril Hanouna insulte un député qui s’attaquait à Bolloré » : Vers l'ouverture d'une enquête sur la « concentration dans les médias »





affaire-cyril-hanouna-insulte-un-depute-qui-sattaquait-a-bollore-vers-louverture-dune-enquete-sur-la-concentration-dans-les-medias

Les injures de Cyril Hanouna (à droite) contre Louis Boyard (à gauche) ont mis au goût du jour l'implication de Vincent Bolloré (au centre) dans les médias français



Le député français Louis Boyard, après les injures qu'il a essuyé sur le plateau de l'émission Touche pas à mon poste (TPMP) du très controversé animateur Cyril Hanouna, ne compte pas en rester là. Il a annoncé, selon les médias français, l'ouverture d'une commission d'enquête parlementaire sur la «concentration dans les médias», visant notamment à auditionner Vincent Bolloré et Cyril Hanouna».

Répondant à un Tweet de l'animateur qui déclarait « Moi je crache pas dans la main qui me nourrit », Louis Boyard a écrit : « Après cette phrase de Cyril Hanouna, nous ne pouvons pas en rester là. Je demande à notre Assemblée nationale l’ouverture d’une commission d’enquête. Elle portera sur les ingérences de Bolloré dans nos médias et donc sur TPMP ».

Dans un autre document partagé, le député de la France insoumise fait savoir : « Dans les jours qui viennent, Clémentine Autain portera dans le cadre de notre niche parlementaire une proposition de loi visant à mettre fin à la concentration dans les médias et l'industrie culturelle. En parallèle, je demanderai solennellement au Bureau de notre Assemblée, l'ouverture d'une commission d'enquête pour mesurer les ingérences de Vincent Bolloré sur les médias qu'il possède. L'objectif est notamment d'auditionner Vincent Bolloré et Cyril Hanouna".

Au cours de l’émission TPMP du jeudi 10 novembre 2022, invité à se prononcer sur l'accueil du bateau de migrants Ocean Viking, le député français s'est ouvertement attaqué aux « cinq personnes les plus riches » en France qui appauvrissent l'Afrique. Parmi ses derniers, il a cité Bolloré. Il n'en fallait pas plus pour que Cyril Hanouna s'en prenne violemment à l'ancien chroniqueur de l’émission devenu député. « Tu es dans le groupe Bolloré ici (…) Bolloré t'a donné de l'argent puisque tu étais chroniqueur ici et ça ne te dérangeait pas», lui a répliqué Cyril Hanounal' accusant de vouloir «faire un coup d'éclat».

En fait, C8 qui diffuse l’émission TPMP, appartient au groupe Canal Plus qui est lui-même la propriété de Vincent Bolloré. Cette affaire qui fait grand bruit, relance au pays de Macron le débat sur l'utilisation des médias par les hommes d'affaires.

En France, révèle la presse française, plus de sept hommes d'affaires détiennent 90 % des médias (télévision, radio, journaux, magazine et sites Internet). Vincent Bolloré qui en fait partie, est surtout accusé d'en user pour faire la promotion de l'intolérance.

 

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Parrainage AFI : Plusieurs joueurs ont manifesté pour contester le choix d’Idriss Diallo

Une folle rumeur tue le vieux Ménékré