CAMES 2022 : une religieuse obtient son agrégation en chirurgie générale





cames-2022-une-religieuse-obtient-son-agregation-en-chirurgie-generale


La Soeur Marie Ouedraogo, une religieuse de la congrégation des Soeurs de l’Immaculée Conception (SIC) du Burkina Faso a obtenu le concours d’Agrégation de Médecine humaine, Pharmacie, Odontostomatologie, Médecine vétérinaire et Productions animales.

La 21è session du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES) a rendu les conclusions de son concours mercredi 16 novembre 2022, à Abidjan.

La lauréate est désormais maître de conférences agrégée en chirurgie générale. La religieuse Burkinabè a eu un parcours qui ne l’a pas empêché de vivre sa vocation : Enseignante, assistante puis maître assistante au niveau du CAMES avant de compétir pour l’acquisition de titre de l’agrégation qui fait d’elle une agrégée.

«  Je suis reconnaissante à Dieu et aux hommes, toutes ces personnes qui ont contribué à l’obtention de cette distinction », a confié Sœur Docteur Marie Ouédraogo à un confrère à l’issue des résultats du CAMES 2022 dont la 21e session s’est tenue à Abidjan.

La congrégation des Sœurs de l’Immaculée Conception (SIC) de Ouagadougou, dont est issue la Sœur Docteur Marie Ouédraogo, a plus de 100 ans d’existence au Burkina Faso. Cette congrégation a depuis toujours été au service de l’Eglise famille de Dieu au Burkina Faso, au Niger et dans plusieurs pays du monde.

Les lampions se sont éteints sur la 21e session du concours d’agrégation du CAMES, mercredi. La cérémonie de clôture s’est tenue en présence notamment des ministres  de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Adama Diawara et  du ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Mariatou Koné ainsi que celle de plusieurs délégations.

Soixante ivoiriens ont obtenu leur agrégation à cette 21è session du CAMES 2022, institution africaine créée en 1968.

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Un mouvement présente Guillaume Soro comme " la solution au problème du RHDP"

Affrontement au stade BAE de Yopougon : Le préfet d’Abidjan désamorce la bombe