Prévention des conflits : Les résultats d'une étude restitués à des acteurs des médias numériques





prevention-des-conflits-les-resultats-dune-etude-restitues-a-des-acteurs-des-medias-numeriques


« Médias numériques et prévention des conflits ». C'est le thème d'un atelier régional qui se tient, à Grand-Bassam, en Côte d'Ivoire, depuis le 22 novembre 2022, et qui vise à restituer les résultats d'une étude sur l’état des lieux des normes applicables, des pratiques en cours et des risques sur la thématique de cette rencontre. Ce sont 26 acteurs de la presse numérique venus de la Guinée, du Sénégal, de la France et de la Côte d’Ivoire.
« C’est pour présenter les résultats de cette évaluation à l’effet de recueillir vos observations pertinentes au regard de vos expériences, que se tient le présent atelier », a expliqué d'entrée le contexte de cette rencontre, le président du REPPRELCILassina Sermé.
Cet atelier se tient dans le cadre du projet « Implication des médias numériques pour une prévention active des conflits et des tensions » (IMPACT) mis en œuvre en Guinée et en Côte d’Ivoire.
Ahmed Sékou Touré, coordonnateur du projet, a rappelé que IMPACT vise à contribuer à la consolidation d'une paix durable en Afrique de l’Ouest et au renforcement du rôle positif de la société civile, dont les médias numériques, en matière de prévention des conflits. Il a démarré en mars 2022. Il est porté par Avocats Sans Frontières France (ASF France) et Danaïdes, deux structures françaises, la plateforme panafricaine AfricTivistes et deux associations nationales à savoir l’Association des blogueurs de Guinée (ABLOGUI) et le Réseau des professionnels de la presse en ligne de Côte d’Ivoire (REPPRELCI).

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Tourisme et Loisirs : « Sublime Côte d’Ivoire », la clé du rebond d’un secteur après la Covid 19

Début de l’enrôlement des candidats au BTS 2019