Côte d’Ivoire/ Décès d'un gendarme à Toroguhé : Le corps et l’arme de la victime mis sous scellés





Toroguhé,mort de gendarme,Côte d'Ivoire,Tribunal militaire


Le corps du Maréchal des Logis (MDL) Modi Jaurès Rivarol Amaffou, en service à l’école de gendarmerie de Toroguhé (Daloa) et ayant trouvé la mort, le lundi, à Daloa, de même que son arme, ont été mis sous scellés, indique une note du service de communication du Tribunal militaire dont copie est parvenue à pressecotedivoire.ci.

A lire aussi: Côte d’Ivoire / Daloa : Un gendarme se donne la mort avec une kalachnichkov 

"Le commissaire du gouvernement, le Contre-Amiral Ange Kessi prescrit une enquête complète et se rend lui-même sur le lieu de la scène des faits. Il rassure que les résultats de l'enquête seront rendus publics. Le corps du jeune gendarme et l'arme du crime sont donc sous scellés", indique le document.

A lire également: Mort d’un jeune gendarme à Toroguhé: la réaction de la gendarmerie nationale

Lundi, le corps sans vie du gendarme, issu de la 17e promotion de Toroguhé, a été retrouvé dans l’enceinte de l’école, avec une kalachnikov en main.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

CEDEAO – monnaie unique "Eco" : voici les deux chefs d’Etat qui préfèrent le FCFA

Assemblée nationale : Le PDCI-RDA ne se reconnaît pas dans le nouveau bureau