Jeux Olympiques et paralympiques Paris 2024 : le ministère des Sports réfléchit sur la participation de la Côte d'Ivoire





jeux-olympiques-et-paralympiques-paris-2024-le-ministere-des-sports-reflechit-sur-la-participation-de-la-cote-divoire


Le Ministère des Sports à traveýrs la Direction Générale des Sports organise depuis ce jeudi 15 décembre à Abidjan un atelier de réflexion sur la participation de la Côte d’Ivoire aux Jeux olympiques (JO) et Jeux paralympiques (JP) qui se dérouleront en 2024 en France.

Ce sont au total 76 personnes à savoir ,  des personnes ressources du Ministère des Sports, fédérations, athlètes, experts médicaux, journalistes, experts en entrainement sportifs qui,  au terme des 48 heures d’échanges (jeudi 15 et vendredi 16 décembre 2022) et de partages d’expériences, devront donner des pistes concrètes afin que la participation de la Côte d’Ivoire å ces deux compétitions soit des plus satisfaisantes.
C’est donc à juste titre que le Ministre des Sports, Paulin Claude DANHO a exhorté les participants à explorer toutes les pistes. « C’est vrai que dans l’olympisme, le principe et l’essentiel, c’est de participer. Mais, un élément essentiel dans la vision du Président de la République, c’est que le sport assure le rayonnement de notre pays par nos participations aux différentes compétitions internationales dont les jeux olympiques. C’est pourquoi, il était important après nos nombreuses participations, que nous fassions un bilan et surtout que nous préparions la perspective des J.O. 2024 à Paris. J’apprécie que vous puissiez faire le bilan sans état d’âme avec la plus grande vigilance et avec les plus grandes critiques pour que nous puissions avoir une plus claire vision de ce qu’il faut faire pour demain », a-t-il insisté.
Poursuivant, il a invité les responsables des fédérations à s’éloigner de l’improvisation.« Evitez l’improvisation. L’improvisation est trop forte, on a la tentation de rester dans l’improvisation collective. Toujours être à la requête d’accusation de l’autre et d’évoquer l’insuffisance de moyens. On ne peut avoir des résultats si on reste dans l’improvisation. Revisitez les forces et les faiblesses afin de mettre ensemble les énergies pour avancer » a conseillé le patron du sport ivoirien.
Par ailleurs, le Ministre DANHO s’est réjoui de la tenue de cet atelier et a félicité le Directeur Général des Sports, Koffi Kan Bertin pour l’initiative.« Nous attendons beaucoup de cet atelier de réflexion dans tous les sens. Aussi bien sur le plan technique, logistique et la préparation des athlètes. Nous attendons des fédérations, la vision programmatique de la préparation des athlètes pour que nous puissions rechercher les moyens endogènes de l’Etat et exogènes parce qu’on ne peut plus construire une économie du sport en allant toujours à la mamelle de l’Etat. Il vous revient de nous dire à partir de vos plans d’actions quelles peuvent être nos perspectives ».  
Quant au Directeur Général des Sports, il a appelé les participants à s’approprier cet atelier afin que les résolutions conduisent à une meilleure participation de la Côte d’Ivoire aux prochaines olympiades.

GZ avec Sercom 

En lecture en ce moment

Le projet de loi portant ratification de l’ordonnance relative à l’élection des Sénateurs adopté en commission

Election à la Fif : Didier Drogba '' ceux qui n'ont pas encore été visités seront visités ''