Redevance RTI : le député Assalé Tiémoko saisit le ministère de la Communication sur le cas CANAL+ et la TNT





redevance-rti-le-depute-assale-tiemoko-saisit-le-ministere-de-la-communication-sur-le-cas-canal-et-la-tnt


L’honorable, député-maire de Tiassalé, Assalé Tiémoko a récemment adressé un message à l’endroit du ministère de la Communication via sa page Facebook, où il demande une clarification sur la redevance RTI.

Dans le contenu de son message, posté sur ce jeudi 15 décembre 2022, sur les réseaux sociaux, le député déplore la façon dont les autorités du ministère de la Communication utilisent la redevance que paie chaque Ivoirien pour avoir accès aux chaines RTI. Il avoue ne pas comprendre « Comment se fait-il que les Ivoiriens n'ont pas accès à leurs chaînes nationales quand ils ne renouvellent pas leur abonnement ou ont un retard dans le renouvellement de leur abonnement "Canal ? ».

Indigné, le député indique que « la redevance RTI que chaque Ivoirien paie devraient permettre à tous d’avoir un accès illimité et total à leurs chaînes nationales, RTI1 et 2. »

Dans son message, il dit être surpris de savoir qu’aucune autorité ivoirienne n’a encore réagit face à cette situation.

« Le ministère de la Communication est-il au courant de cette situation qui viole les clauses de la convention entre l'Etat de Côte d’Ivoire et "Canal+"? » s’est-il interrogé.

Pour conclure, Assalé Tiémoko , suggère que « Les chaînes nationales soient des chaînes gratuites. Elles doivent être disponibles en permanence pour les Ivoiriens qui n'ont pas à payer un abonnement, après avoir payé la redevance, pour avoir accès à leur télévision nationale. »

Daniel Bini (stagiaire)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Littérature : Traoré Moussa présente un pan de la vie du Général Abdoulaye Coulibaly, le pilote d’Houphouët Boigny

Insolite: Des Footballeurs frappés par la foudre en plein match