Côte d’Ivoire / Un collectif de 24 partis politiques pour “une réforme intégrale et totale de la CEI”





Cei,Collectifs de 24 partis,Reforme cei,Bamba Moriféré


Le porte-parole d’un collectif composé de 24 partis politiques, Bamba Moriféré,  a appelé, jeudi, le gouvernement ivoirien à une “reforme intégrale et totale de la Commission électorale indépendante (CEI)”.

Cette exigence est essentielle pour permettre à la CEI  d’être un organe totalement indépendant conformément à l’arrêt de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples, et à la demande des partis de l’opposition ivoirienne, a expliqué M. Bamba, au terme d’une rencontre avec le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, dans le cadre des discussions en vue de la réforme de la CEI.

” Nous nous sommes compris “, a-t-il assuré.

Bamba Moriféré a souhaité une concertation tripartite entre le gouvernement, la société civile et les partis politiques sur la question.

” Il est question maintenant qu’il y ait un cadre de discussions entre le gouvernement et les partis de l’opposition. Nous souhaitons que ce cadre soit élargie et plus globale. Et que la concertation soit inclusive et concerne l’ensemble des partis politiques ivoiriennes, ceux de l’opposition, du gouvernement et la société civile”, a-t-il déclaré.

Ces échanges sont “essentiels”, selon le chef du gouvernement ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, pour établir un cadre consensuel pour une  élection apaisée en 2020.

” La présence de ces acteurs politiques à cette rencontre témoigne de tout l’intérêt que nous partageons pour cette recomposition tant attendu (de la CEI), et que cela contribuera à créer l’adhésion qui est nécessaire autour de l’organe chargé des élections”, indiquait M. Gon Coulibaly, à l’entame de ces discussions.

(AIP)

En lecture en ce moment

Un début de démence ?

Côte d'Ivoire / Météo : Des pluies faibles à modérées annoncées sur la période du 3 au 5 avril