Lutte contre la fraude sur l'eau et l'électricité : 344 séances de sensibilisation dans le pays de janvier à novembre 2022





lutte-contre-la-fraude-sur-leau-et-lelectricite-344-seances-de-sensibilisation-dans-le-pays-de-janvier-a-novembre-2022


Ce sont au total 344 séances qui ont été organisées de janvier à novembre 2022 pour sensibiliser les populations sur les méfaits et les risques de la fraude sur l'eau et l'électricité, nous informent les services de la SODECI et de la CIE. 

À travers ces initiatives, les populations des localités et des zones péri-urbaines visitées ont pu mieux comprendre les retombées négatives de ce phénomène notamment la détérioration de la qualité de services ainsi que les risques d'origine électriques et hydriques. Ils savent également qu’il existe des peines d’emprisonnement pour les contrevenants.

En Côte d'Ivoire, les gouvernants ont doté ces deux secteurs d'instruments juridiques pour lutter contre la fraude. Il s'agit des lois 2014-132 du 24 mars 2014 portant code de l’électricité pour réprimer la fraude à l’électricité et 2019-574 du 26 juin 2019, portant code pénal pour réprimer la fraude à l’eau. Les deux opérateurs de ces secteurs (CIE et SODECI) s’appuient donc sur ces lois pour mener, depuis quelques années, des actions conjointes de sensibilisation des populations sur les conséquences de la fraude. Ils mettent leurs agents en mission pour effectuer des opérations de contrôle sur les réseaux de distribution d’eau et d’électricité ainsi que sur les compteurs dans tout le pays. À côté de ça, des campagnes de sensibilisation sont menées auprès des populations avec le concours des chefs traditionnels, des chefs de communauté, des responsables et guides religieux pour être des relais d’information. Les contrôleurs-sensibilisation sillonnent les différentes directions régionales à travers le pays pour rencontrer les population-cibles en passant par le corps préfectoral, les communautés et les leaders d'opinions, etc.

 

Modeste KONÉ 

En lecture en ce moment

Issa Hayatou condamné à payer une amende de plus d'un milliard de Fcfa

Échauffourées entre Forces spéciales et policiers : La réaction des deux hiérarchies