Libération des 46 militaires détenus au Mali : Ivoiriens et Maliens signent un mémorandum d’accord





liberation-des-46-militaires-detenus-au-mali-ivoiriens-et-maliens-signent-un-memorandum-daccord


Le départ de l'importante délégation ivoiro-togolaise à Bamako, jeudi 22 décembre 2022, a abouti à la signature d’un mémorandum d’accord dans le cadre du dossier des 46 soldats ivoiriens encore détenus au Mali, informe un compte-rendu de la présidence malienne.

« Nos discussions ont pu permettre d’aboutir à la signature d’un mémorandum d’accord pour promouvoir à la paix, aussi, œuvrer au renforcement des relations d’amitiés de fraternités et de bon voisinage entre les deux pays », peut-on lire. La même source note que le ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Son Excellence Abdoulaye Diop, a signifié que c’est le signe de la volonté des présidents Alassane Ouattara et Assimi Goïta de toujours mettre l’intérêt des deux pays, l’intérêt des populations et l’intérêt de la région au-dessus de toute autre considération. Il a dit espérer que cet engagement permettra, dans le respect des procédures judiciaires en cours, d’aller rapidement vers un dénouement heureux de la question des soldats ivoiriens.

La délégation ivoiro-togolaise qui a été reçue par le chef de l'État malien, était conduite par le ministre de la Défense de la Côte d’Ivoire, Ibrahima Téné Ouattara.

C'est en juillet 2022 que 49 militaires ivoiriens du contingent onusien ont été arrêtés à l'aéroport au Mali, accusés d’être des mercenaires. Après la libération de 3 d'entre eux, il en reste encore 46 en détention au pays de Modibo Kéita.

 

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Chan 2022 : La Côte d'Ivoire tombe en quart de finale face à l'Algerie

Côte d'Ivoire: «l'opposition agira de façon méthodique et efficace» selon Guillaume Soro