Clôture de la session parlementaire : Adama Bictogo salue la qualité du travail gouvernemental





cloture-de-la-session-parlementaire-adama-bictogo-salue-la-qualite-du-travail-gouvernemental


Le président de l’Assemblée nationale (PAN) ivoirienne, Adama Bictogo, a salué, mardi 27 décembre 2022, « la qualité du travail du gouvernement » pour la relance de l’économie ivoirienne et le bien-être des populations malgré les différentes crises mondiales.

« Si la Constitution prescrit le contrôle parlementaire du gouvernement, il nous est agréable de relever que la qualité du travail gouvernemental conduit avec brio par le Premier ministre, conformément à la vision stratégique  du président de la République, a permis au pays de conforter sa place de leader sous-régional à travers plusieurs actions d’envergure », a déclaré M. Bictogo lors de la cérémonie de clôture de la session ordinaire de l’Assemblée nationale, en présence du Vice-président, Tiémoko Meyliet Koné, du Premier ministre, Patrick Achi et autres membres du gouvernement et représentations diplomatiques.

Selon lui, grâce aux réformes adaptées aux outils efficaces de pilotage économique, mises en œuvre par le gouvernement, notre pays fait preuve de résilience et de dynamisme avec une prévision de croissance prometteuse de 7%. Il a salué ainsi la vision « stratégique, proactive et prévoyante » du président de la République ainsi que les nombreux efforts qu’il ne cesse de déployer pour maintenir le développement du pays.

Au titre des actions « d’envergure » menées par le gouvernement, le PAN a rappelé la revalorisation salariale des fonctionnaires et agents de l’Etat, le relèvement du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) de 25% passant de 60.000 à 75.000 FCFA, et les mesures prises dans la cadre de la lutte contre la cherté de la vie.

L’Assemblée nationale a, pour cette session ouverte le 2 avril 2022, statué sur des textes ayant des impacts économique et social. Il s’agit entre autres de l’ordonnance portant exonération du droit de douane sur les importations de blé, dans la carde de la lutte contre la vie chère, de l’adoption d’un budget de 11.694,3 milliards dans le cadre de la loi des finances 2023.

Elle appuie les mesures qui portent sur le régime fiscal et douanier de la convention de la concession de la ligne 1 du métro d’Abidjan.

(AIP)

En lecture en ce moment

Voie express Abobo-Adjamé : L'embouteillage bloque tout

Absent à l’inhumation de son père, ce que Max Gradel demande aux Ivoiriens