Une semaine après la signature d’un mémorandum entre le Mali et la Côte d’Ivoire: Les 46 soldats jugés, demain, jeudi





une-semaine-apres-la-signature-dun-memorandum-entre-le-mali-et-la-cote-divoire-les-46-soldats-juges-demain-jeudi


L’affaire des 46 soldats ivoiriens arrêtés à Bamako pour  "mercenariat » pourrait connaitre son épilogue, lors d’une assise spéciale, qui se tiendra, demain jeudi, à la Cour d’Appel de Bamako. A cette occasion, ces soldats pourraient recouvrer la liberté et rentrer dans leur pays pour passer les fêtes de fin d’année auprès de leurs familles.

La tenue de cette assise survient une semaine après la signature d’un mémorandum pour la libération de ces soldats, entre le ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, et le ministre de la Défense de la Côte d’Ivoire, Téné Ibrahim Ouattara, sous l’égide de la médiation togolaise, conduite par l’émissaire de Faure Eyadema, Robert Dussey.

Dans ce document, les deux pays se sont engagés à renforcer leurs relations, à promouvoir la paix et œuvrer au renforcement des relations d’amitié, de fraternité et de bon voisinage entre les deux pays, pour converger dans une dynamique positive. Ils se sont, en outre, engagés à mettre l’intérêt des populations et celui de la Région au-dessus de toute autre considération.

C’est dans ce sillage, et conformément au respect des procédures judiciaires en cours, que la justice malienne a décidé de tenir cette assise spéciale. Lire la suite sur lindependant

En lecture en ce moment

Infrastructures : Le ministre Amedé Kouakou satisfait de l'État d'avancement des travaux du Pont du Golf et des échangeurs de Yopougon-Gesco

Bédié dépêche des émissaires chez Laurent Gbagbo, les raisons