Le ministre-gouverneur Louis-André Dacoury-Tabley avoue le manque d'industrie dans le district du Goh-Djoboua





le-ministre-gouverneur-louis-andre-dacoury-tabley-avoue-le-manque-dindustrie-dans-le-district-du-goh-djoboua


La séance inaugurale du district autonome du Goh-Djoboua prenant en compte les localités de Gagnoa, Lakota et de Divo s'est faite ce jeudi 29 décembre dans le village d'Ony-Babré sur la voie menant à Sinfra.

Le patron de cette structure, le ministre-gouverneur, Louis-André Dacoury-Tabley a saisi l'occasion pour dénoncer devant les journalistes le manque d'industries et d'usines pour occuper sainement la population juvénile des localités sous sa compétence. L'ancien ministre des Eaux et Forêts et natif de Gagnoa a aussi pris face aux hommes de médias l'engagement d'aller à la conquête des investisseurs afin de les convaincre de venir faire des affaires dans le district du Goh-Djoboua, ce qui permettra aux jeunes de tourner le dos à plusieurs fléaux qui ternissent leur image et qui font également d'eux des proies faciles pour les politiciens. 

Touré Boa 

Correspondant régional 

En lecture en ce moment

Politique / Damana Pickass interpellé au Ghana

Après sa nomination en tant que Premier ministre , Hamed Bakayoko reçoit un soutien de taille