Mgr Alexis Touably parle à Ouattara : « le seul embonpoint économique ne suffit pas au bonheur d’une nation »





mgr-alexis-touably-parle-a-ouattara-le-seul-embonpoint-economique-ne-suffit-pas-au-bonheur-dune-nation


Monseigneur Alexis Touably Youlo, évêque du diocèse d’Agboville, administrateur apostolique du diocèse de Yamoussoukro, présentant, au nom du forum des confessions religieuses, les vœux du nouvel an au président de la République, Alassane Ouattara, a encouragé le chef de l’Etat pour la relance de l’économie et relevé toutefois que des efforts restent à consentir.

Sur le plan politique, le guide religieux dit prier pour qu’il y ait un réel désir d’aller à la réconciliation et à la paix surtout que cette année 2023 est très délicate pour notre pays.

« Nous encourageons la relance du dialogue politique en vue de la paix. C’est un travail de longue haleine. En effet, on finit de construire une maison, on finit de creuser une pirogue, on finit de bâtir un château, mais on ne finit jamais de bâtir la paix », a-t-il imagé.

Au plan économique, l’évêque dit apprécier à sa juste valeur, la relance économique qui est bien visible surtout dans les infrastructures. Tout en félicitant et encourageant le chef de l’Etat à continuer sur cette voie, Mgr Touably n’a pas manqué de noter que la pauvreté demeure encore une réalité. Et d’encourager le chef de l’Etat et ses collaborateurs à relever le niveau de vie des Ivoiriens.

Tout en rappelant cette vérité fondamentale : «le seul embonpoint économique ne suffit pas au bonheur d’une nation. Autrement dit, il ne suffit pas au peuple d’avoir de quoi vivre. Il lui faut aussi et en même temps une raison de vivre ». Il a alors encouragé le président de la République à redoubler d’effort dans sa recherche « inlassable et remarquable » de la réconciliation, de la cohésion et de la paix. 

Le prélat a également prié pour que cette année soit une année de restauration humaine de renouveau social et de progrès effectif pour « une Côte d’Ivoire qui doit répondre de plus en plus à sa vocation d’être le modèle de l’espérance promise à l’humanité, car c’est la terre d’espérance et le pays de l’hospitalité ».

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Conférence Biblique : Docteur Dro Honoré Céleste présente les contours bibliques de la guerre Ukraino-Russe

Ministère de l’Education nationale : La MUPEMENET-CI se dote d’un outil de communication