Bouaké / Ouverture de la 122ème Assemblée plénière de la Conférence des évêques catholiques : L’appel de la Nonciature apostolique en Côte d'Ivoire





bouake-ouverture-de-la-122eme-assemblee-pleniere-de-la-conference-des-eveques-catholiques-lappel-de-la-nonciature-apostolique-en-cote-divoire


C’est l’archidiocèse de Bouaké qui abrite, à nouveau, la 122ème Assemblée plénière de la Conférence des évêques catholiques de Côte d’Ivoire (CECCI). La cérémonie d’ouverture s’est déroulée, hier mardi 24 janvier au foyer Jeune Viateur de Bouaké. Elle a enregistré la présence des autorités administratives, politiques, des élus et cadres, des guides des autres confessions religieuses ainsi qu’un parterre de têtes couronnées. Cette rencontre, selon le président de la CECCI par ailleurs évêque de l’archidiocèse de Korhogo, Mgr Ignace Bessi Dogbo, "se concentrera essentiellement sur les dossiers soumis par la Commission épiscopale chargée du Clergé, des séminaires et de la pastorale des vocations". L’évêque de l’archidiocèse de Korhogo a aussi souligné qu’« au cœur de ces dossiers figurent les résolutions du Congrès extraordinaire de l’Union fraternelle du clergé ivoirien de juillet 2022 à Yamoussoukro. Ces résolutions qui montrent le sérieux du Congrès extraordinaire et la volonté des prêtres d’aller de l’avant seront restituées au cours des travaux».

 

Le premier magistrat de la commune, Djibo Yssouf Nicolas, a saisi cette occasion pour reconnaître le rôle joué par ces guides religieux dans la renaissance de Bouaké. « Quand on jette un coup d’œil sur les progrès réalisés sur tous les fronts du progrès par notre pays en général et par la ville de Bouaké en particulier, nous sommes en droit de croire que vos prières ont été largement exaucées. Oui chers gardiens de la foi religieuse, Bouaké revient de loin et c’est grâce aux prières et bénédictions de tous», a-t-il dit. Pour sa part, le ministre-gouverneur Jean Claude Kouassi dit attendre beaucoup de ces assises pour Bouaké. « Nous sommes tous convaincus que vos présentes assises apporteront à notre ville Bouaké, à la région de Gbêkê, au District de la vallée du Bandama et bien au-delà à toute la Côte d’Ivoire de bonnes nouvelles, davantage de cohésion sociale, de bonheur et de paix durable», a-t-il souhaité. Présent à cette 122ème Assemblée, le révérend père Arthure Kola, chargé d’Affaires à la Nonciature apostolique de Côte d’Ivoire a surtout invité, en cette année électorale, à plus de paix et de stabilité. «Cette année 2023 verra la Côte d’Ivoire vivre des échéances électorales au calme que tous espèrent pour plus de confiance et de stabilité. Les paroles du Saint Père dans son message de la paix pour cette année, sont assez frappantes. C’est ensemble, dans la fraternité et la solidarité, que nous construisons la paix, que nous garantissons la justice et que nous surmontons les évènements les plus douloureux», a-t-il exhorté.

Ouverte le mardi 24 janvier, cette Assemblée refermera les portes avec la messe de clôture, le dimanche 29 janvier 2023 à la cathédrale Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus.

 

Notons qu’érigé en diocèse le 14 septembre 1955, l’archidiocèse de Bouaké comporte 24 communautés religieuses masculines et féminines et 41 paroisses tenues par 75 prêtres diocésains et 39 prêtres missionnaires avec 62 grands séminaristes dont 11 diacres.

 

VENANCE SERY

In Le Nouveau Réveil / Mercredi 25 janvier 2023 - N°6268

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Agriculture: la Côte d’Ivoire perd 40% de sa production agricole après récolte

Université Félix Houphouet-Boigny : des enseignants-chercheurs et chercheurs annoncent une grève