Transport urbain : Les « Gbaka » de la SOTRA mis en circulation à Abidjan





transport-urbain-les-gbaka-de-la-sotra-mis-en-circulation-a-abidjan

les Gbaka de la Sotra désormais en circulation à Abidjan



Le ministre ivoirien des Transports, Amadou Koné, a procédé ce jeudi 26 janvier 2023, sur le site de l’Institut Sotra sis à Yopougon-Andokoi, à la remise officielle 40 minibus estampillés «l’abidjanais» de couleur orange-blanc.

Ces véhicules, montés par l’industrie ivoirienne à travers «SOTRA Industries», à usage de Gbaka (mini car de transports en commun), ont été remis à des entreprises de transport urbain basées dans les communes de Yopougon et Abobo.

«Je voudrais profiter de cette tribune pour inciter toutes les entreprises de transport à saisir les opportunités offertes par le gouvernement pour professionnaliser le secteur», a dit le ministre Amadou Koné. Il a par la suite félicité et encouragé les entreprises qui ont été désignées lauréates, par les services du ministère des Transports, selon des critères de sélection, en vue de faciliter et d’améliorer la mobilité urbaine dans le grand Abidjan.

« Cet acte qui se présente comme une opération pilote devra réussir pour s’étendre  par la suite, à tous les transporteurs de la Côte d’Ivoire », a-t-il ajouté.

A lire aussi: Municipales 2023 à Tiassalé: Assalé Tiémoko candidat à sa propre succession

Aux bénéficiaires et aux acteurs du monde des transports, Amadou Koné a rappelé l’enjeu de cette opération de renouvellement du parc automobile, en relation avec la stratégie nationale de sécurité routière.

«C’est ensemble que nous devons travailler à lutter contre l’incivisme sur nos routes. 1000 tués l’année dernière, c’est trop. Ma mission étant de sauver des vies, j’y travaillerai. Enfin, je suis le ministre des Transporteurs mais également le ministre des transportés. Je ferai en sorte qu’il y ait de moins en moins de tués sur nos routes », a-t-il insisté, avant d’inviter tous ceux qui souhaitent bénéficier de ces offres à se faire inscrire auprès du Fonds de développement du transport routier (FDTR).

«En dehors du modèle véhicule de transport en commun, ces minibus de18 à 26 places, sont déclinables en plusieurs modèles. Ils peuvent ainsi être configurés en fourgon de police ou de gendarmerie, en ambulance, en camionnette, en camion frigorifique, etc.», a fait savoir le directeur général de la SOTRA, Méité Bouaké. Il a tenu à rassurer les récipiendaires et les futurs clients, sur les dispositions prises par SOTRA Industries et son partenaire IVECO pour assurer un service après-vente de qualité et fournir subséquemment, les pièces de rechange nécessaires, disponibles auprès d’un représentant local.

Quant aux 40 bénéficiaires, ils ont promis d'en faire bon usage tout en respectant toutes les consignes de la sécurité routière.

Solange ARALAMON

 

 

En lecture en ce moment

Nathalie Yamb, proche de Mamadou Koulibaly interdit d’entrée et de séjour en France

Justice : Jacques Mangoua libéré en raison du Covid-19