Ouattara félicite Gbagbo pour « son attachement aux idéaux de paix »





ouattara-felicite-gbagbo-pour-son-attachement-aux-ideaux-de-paix


Le président de la République, Alassane Ouattara, a félicité ses prédécesseurs, Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo pour leur présence effective à la cérémonie de remise du prix Félix Houphouët-Boigny-Unesco pour la recherche de la paix ce mercredi 08 février 2023 à Yamoussoukro, à la Fondation qui porte le nom de l’initiateur dudit Prix.

« Je voudrais associer à ces remerciements le président Laurent Gbagbo qui, en répondant favorablement à notre invitation, honore ainsi la mémoire du président Houphouët-Boigny et son attachement aux idéaux de paix », a déclaré Alassane Ouattara.

Mais avant, le président de la République a tenu à exprimer ses sincères remerciements à son aîné, le président Henri Konan Bédié, protecteur du Prix. En effet, a-t-il expliqué, «le président Bédié a toujours apporté sa contribution à la perpétuation de la mémoire, du nom et de l’image de notre illustre devancier ».

Pour Alassane Ouattara, la promotion de la paix est indissociable de l’encouragement et de la reconnaissance des actions des Hommes et des Institutions de bonne volonté qui agissent dans ce domaine. C’est la quintessence de la philosophie que prône le Prix Félix Houphouët-Boigny.

Tout en regrettant que la régularité des cérémonies de remise du prix ait été contrariée par la pandémie de COVID-19, Alassane Ouattara s’est estimé «heureux, aujourd’hui, ici à Yamoussoukro, de continuer à célébrer les actions menées en faveur de la préservation de la paix, à travers ce Prix auquel le père-fondateur de notre nation était si attaché».

Ce Prix, créé en 1989 par une résolution adoptée à l’unanimité des 120 États membres de l’UNESCO, honore, dans le monde entier, les personnes vivantes, institutions ou organismes publics ou privés en activité ayant contribué, de manière significative, à la recherche, à la sauvegarde ou au maintien de la paix.

À ce jour, une trentaine de personnalités et organismes ont bénéficié de ce prestigieux Prix dont la République de Côte d’Ivoire a procédé, en 2019 et en 2022, à la recapitalisation des ressources financières pour un montant de 3 milliards 600 millions de F CFA, soit environ 6 millions de dollars, afin de maintenir son rayonnement international et sa pérennisation, rappelle-t-on.

S’adressant à la lauréate, Angela Merkel, le chef de l’Etat a relevé que depuis son accession à la tête du gouvernement de la République fédérale d’Allemagne en 2005, en qualité de Chancelière, jusqu’à son retrait de la vie politique en 2021, elle s’est engagée sur la recherche du compromis et de la paix.

Cependant, a-t-il précisé, «l’action qui a le plus retenu l’attention du jury, à l’unanimité, a été la décision fort courageuse que vous avez prise en 2015 d’accueillir plus de 1,2 million de réfugiés venus de Syrie, d’Irak, d’Afghanistan et d’Erythrée ».

Pour lui, cette décision «rappelle les valeurs et idéaux d’hospitalité et de fraternité prônés par le président Félix Houphouët-Boigny».  

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Transua : Une tornade emporte plusieurs habitations et fait un mort

Point de la situation de la COVID-19 de ce jeudi 8 octobre 2020