En réunion à Abidjan, le bureau de la COP-15 reçu par le Premier ministre Patrick Achi





en-reunion-a-abidjan-le-bureau-de-la-cop-15-recu-par-le-premier-ministre-patrick-achi


Le bureau de la COP-15, en marge de sa réunion statutaire tenue, à Abidjan, le mercredi 1er mars 2023, a été reçu par le Premier ministre Patrick Achi. Occasion pour le président Alain-Richard Donwahi, du secrétaire exécutif, Ibrahim Thiaw, et des 12 vice-présidents, de faire le bilan de leurs activités avec le chef du gouvernement ivoirien et d'échanger avec lui sur l'Initiative d'Abidjan.

Au sortir de cette audience, le secrétaire exécutif de l’UNCCD a déclaré : «Le Bureau de la COP-15 s’est réuni à Abidjan. Nous avons eu le plaisir d’être reçus par le Premier ministre pour lui faire le bilan de nos travaux, mais également pour recevoir des directives supplémentaires». Ajoutant: «En même temps, le Premier ministre nous a longuement entretenus sur l’Initiative d’Abidjan qui avait été adoptée lors de la COP-15 et toute l’attention que le président de la République, l’ensemble du gouvernement et lui-même, en tant que Premier ministre, portent à cette question de gestion des terres, de lutte contre la désertification mais également d’atténuation des impacts négatifs liés à la sécheresse».

Tout en saluant les efforts faits par le gouvernement ivoirien, Ibrahim Thiaw a exhorté la Côte d'Ivoire à continuer dans ce sens. Car, pense-t-il, en tant que pays dont l'économie est axée sur l'agriculture, «toute perte de terres est une perte économique pour le pays et certainement une perte non seulement pour les générations actuelles, mais surtout pour les générations futures ».

La deuxième réunion intersession du bureau de la COP-15 qui s'inscrivait dans le cadre du suivi de la mise en œuvre des décisions de la COP15 CNULCD/UNCCD, a permis d'aborder plusieurs sujets, principalement d’ordre technique. Ainsi, une liste d'actions concrètes pour des avancées notables dans la lutte contre la désertification a été élaborée par les participants.

Lors de cette session, le bureau a validé les travaux des deux groupes de travail intergouvernementaux sur la sécheresse (IWGD) et sur l'évaluation à mi-parcours de la convention (IWGMTE). La réunion a également permis d'examiner et de valider les travaux du comité chargé de la revue de la mise en œuvre de la convention (CRIC) et ceux du comité chargé de la science et de la technologie (CST).

Cette réunion statutaire est d’autant plus importante que les différents rapports finaux de ces groupes de travail et comités techniques seront présentés lors de la Cop-16 en Arabie Saoudite.

 

Modeste Koné

En lecture en ce moment

Gala des partenaires du groupe Samandjè : « Le tourisme, c’est d’abord Grand Bassam » (Aka Aouélé, président du Conseil régional du Sud-Comoé)

Gouvernance : la Côte d’Ivoire, l’un des pays ayant le plus progressé dans la résolution de certains problèmes récurrents (Rapport OBG)