Emmanuel Macron au Gabon : "Cet âge de la Françafrique est bien révolu"





emmanuel-macron-au-gabon-quotcet-age-de-la-francafrique-est-bien-revoluquot


Alors qu'il participe jeudi à Libreville, aux côtés de son homologue Ali Bongo Ondimba, au One Forest Summit, réunion internationale avec plusieurs chefs d'État africains sur la préservation des forêts tropicales, le président français Emmanuel Macron a déclaré que l'ère de la "Françafrique" était "révolue".

Le président français Emmanuel Macron a affirmé, jeudi 2 mars à Libreville, que l'ère de la "Françafrique" était "révolue" et que la France était désormais un "interlocuteur neutre" sur le continent.

"Cet âge de la Françafrique est bien révolu et j'ai parfois le sentiment que les mentalités n'évoluent pas au même rythme que nous quand je lis, j'entends, je vois qu'on prête encore à la France des intentions qu'elle n'a pas, qu'elle n'a plus", a-t-il dit devant la communauté française au Gabon.

"On semble encore aussi attendre d'elle des positionnements qu'elle se refuse à prendre et je l'assume totalement. Au Gabon comme ailleurs, la France est un interlocuteur neutre qui parle à tout le monde et dont le rôle n'est pas d'interférer dans des échanges de politique intérieure", a-t-il martelé.

L'opposition gabonaise a accusé ces derniers jours le président français d'"adouber" le président Ali Bongo en effectuant cette visite à Libreville en pleine année électorale au Gabon.

"Je ne suis venu investir personne. Je ne suis venu témoigner que mon amitié et ma considération à un pays et un peuple frère", a insisté Emmanuel Macron.

Le chef de l'État avait déjà esquissé lundi dans un discours à Paris la fin du "pré carré" français en Afrique de l'ouest et appelé à de nouveaux partenariats sur le continent, loin des liens opaques et du soutien aux dirigeants en place hérités de la période coloniale et inhérents à la "Françafrique".

Lire la suite ici

En lecture en ce moment

Point de la situation de la COVID-19 au 22 mai 2020

Mireille Andoh Béniakrou (Présidente de l’association "Un enfant un sourire"): "Quand la nature vous donne un citron, faites en une limonade"