Oumé : Le préfet du département égraine un long chapelet de besoins urgents face au ministre-gouverneur du district du Goh-Djoboua





oume-le-prefet-du-departement-egraine-un-long-chapelet-de-besoins-urgents-face-au-ministre-gouverneur-du-district-du-goh-djoboua


Le préfet du département de la ville d'Oumé, Yao Kouakou Mathias, n'a pas porté de gants, jeudi 23 mars 2023, pour relever les défis auxquels lui et ses collaborateurs font face dans l'exercice de leur fonction, en présence du ministre-gouverneur du district du Goh-Djoboua, Louis-André Dacoury-Tabley.

L'autorité administrative a fait savoir à son hôte du jour et des populations d'Oumé qu'il y a une urgence à construire des résidences pour les autorités préfectorales qui n'en disposent pas dans sa zone de compétence. Il s'agit, selon le préfet, des résidences du secrétaire général de la préfecture d'Oumé, des sous-préfets de Diégonéfla et d'Oumé.

Le préfet a par la suite fait cas de la réhabilitation générale de sa résidence et de la construction de la clôture de son domicile qui n'existe que de nom. L'administrateur a aussi plaidé pour la réhabilitation des bureaux de la préfecture du département d'Oumé et de ceux des sous-préfectures de Diégonéfla et d'Oumé.

Pour Guépahouo, il a souhaité la construction de bureaux de la sous-préfecture de cette localité. Sans omettre d’exprimer sa volonté de voir les bureaux d'état-civil des quatre sous-préfectures du département d'Oumé être informatisés. Il a plaidé également pour un appui logistique aux autorités préfectorales dans le cadre du renforcement des capacités de leurs administrés. A ce niveau, il a exprimé le besoin de vidéo-projecteur.

La dernière doléance évoquée par le préfet a porté sur le reprofilage régulier des voies non bitumées reliant le chef-lieu du département aux différentes sous-préfectures. Notamment, les axes Diégonéfla-Tonla et Guépahouo-Oumé.

L'ancien ministre des Eaux et Forêts et son équipe ont pris bonne note des doléances des autorités préfectorales du second département de la région du Goh. Ils s'appuieront sur les collectivités locales pour que nombre de ces préoccupations soient résolues conformément à leurs programmes triennaux. 

Le ministre-gouverneur Louis-André Dacoury-Tabley était à Oumé pour recueillir les doléances des populations de cette ville en vue de les enregistrer dans un livre blanc. Comme ce fut le cas auparavant dans les villes de Gagnoa, Lakota et Divo, sous sa compétence.

Touré Boa 

Correspondant régional 

En lecture en ce moment

Municipales à Tiémelekro : Dr Samira Kouadio (RHDP) dépose ses dossiers de candidature

Lakota: Le mausolée de Lougah François dégradé