Drame à Yopougon : un Médecin lieutenant-colonel de l’armée se tire une balle dans la tête





drame-a-yopougon-un-medecin-lieutenant-colonel-de-larmee-se-tire-une-balle-dans-la-tete

L'on s'interroge sur les raisons qui pousse les hommes en arme à se donner la mort



Le Médecin Lieutenant-Colonel des forces armées ivoiriennes, E.E.E, en fonction au Commandement des forces terrestres d’Akouédo s’est donné la mort le mercredi 17 avril 2024 à son domicile, sis à  Yopougon lièvre rouge, selon des sources sécuritaires.

L’Adjudant-chef à la retraite, Koné Nanourou, voisin du défunt,  qui a donné l’information aux autorités sécuritaires, a notifié que ce dernier « s’est tiré une balle dans la tête ».

Les raisons de cet autre suicide des hommes en armes, n’ont pour le moment pas été dévoilées.

Bien avant, l’on a noté le décès de l’Adjudant O.K du 1er bataillon de commandos parachutistes (1er BCP), qui s’est donné la mort le mercredi 10 avril à la Riviéra-Abatta.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Le Haut-Commissaire des Nations unies pour les réfugiés entérine la clause de cessation du statut de Réfugié pour les réfugiés ivoiriens

Elections municipales : la gestion des communes de Bassam, Port-Bouët, Plateau, Rubino et Booko confiée à des préfets