Les secrets pour allier vie professionnelle, vie de couple et vie privée





les-secrets-pour-allier-vie-professionnelle-vie-de-couple-et-vie-privee

Sangaré Mada livre les secrets pour réussir " le triangle de la vie"



Invitée pour la 2ème édition de « Les causeries de l’AIP » pour l’année 2023, tenues ce jeudi 6 avril 2023, au siège de l’Agence ivoirienne de presse (AIP), à Abidjan Plateau, la coach d’éthique certifiée, spécialisée dans le coaching du couple, de la famille en dans le développement personnel, Sangaré Mada, a livré les secrets pour réussir « le triangle de la vie », à savoir comment allier vie professionnelle, vie de couple et vie privée.

Cette rencontre d’échanges et de partage d’expérience a tourné autour du thème «Comment allier sa vie professionnelle, à sa vie de couple et à sa vie privée », et intervient dans le cadre de la célébration de la journée internationale des droits de la femme, rappelle-t-on.

Mais avant, elle a tenu à définir les termes « vie professionnelle », « vie de couple » et « vie privée ».

La vie professionnelle, selon elle, c’est «là où vous travaillez pour avoir de l’argent ». La vie de couple, c’est là où tu vas choisir quelqu’un ou quelqu’un vient te choisir pour vous marier et non être co-locataire. C’est être deux, être un duo.

Quant à la vie privée, « il s’agit de toi et toi seul », c’est-à-dire, a-t-elle expliqué, il n’y a pas d’enfant, pas de mari, il n’y a personne.

Pour donc allier, vie professionnelle, vie de couple et vie privée, il doit avoir une symbiose entre les trois, a-t-elle fait savoir ajoutant que cela demande des sacrifices : « d’abord s’arrêter à un certain moment de sa vie professionnelle pour sa vie privée ». Pour elle, il est bien de travailler, mais il faut trouver du temps pour sa vie privée, révélant en outre qu’il y a des gens qui sont morts parce qu’ils n’ont jamais su se reposer au cours de leur vie professionnelle. Et rappeler à ces personnes que sans elles, ça continuera.

Pour la coach, on ne peut réussir le triangle de la vie que s’il existe une complicité dans le couple et que chacun des deux accepte de faire des concessions. « Cela ne veut pas dire qu’il faut s’oublier. Il faut savoir se ménager et trouver le temps pour l’autre », a-t-elle précisé.

Poursuivant, Mme Sangaré invite chacun à être la sécurité et le booster de l’autre, mais aussi à faire en sorte que chacun puisse sentir les retombées financières à travers une participation commune aux charges de la maison. Elle a en outre appelé chacun des membres du couple à s’impliquer dans l’éducation des enfants.

« Dans votre vie de couple, votre vie privée, certes, votre vie professionnelle, certes, battez-vous pour être un duo et évitez d’être des adversaires », a-t-elle conseillé en guise de conclusion.

 Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/ Direction générale des impôts : Ouattara Sié présente les grandes lignes de l’annexe fiscale 2019

Six morts dans un éboulement sur un site d’orpaillage près de Loho à Niakara