Personnes handicapées et emploi : des institutions publiques et entreprises privées sensibilisées





personnes-handicapees-et-emploi-des-institutions-publiques-et-entreprises-privees-sensibilisees

Deux personnes handicapées ont reçu des kits de démarrage d'activités génératrices de revenus



Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Accès des personnes handicapées à l’enseignement technique, à la formation professionnelle et à l’emploi », l’ONG Société sans barrière (SWB) a organisé une rencontre d’échanges avec des responsables d’entreprises, le jeudi 13 avril 2023 à l’hôtel Palm Club d’Abidjan.

Ce rendez-vous se situe dans la droite ligne de la campagne de sensibilisation des opérateurs économiques sur les droits et l’employabilité des personnes handicapées dans les localités d’Abidjan, Agboville, Yamoussoukro, Daloa, Bouaké et Korhogo.

« Pour ne laisser personne de côté, il urge pour la Côte d’Ivoire, de mettre en place, conformément aux engagements juridiques de l’Etat, des mécanismes efficaces, qui soient en mesure d’en finir avec la sous représentativité des personnes handicapées dans le processus de développement social et économique. La promotion de la prise en compte effective des personnes handicapées dans les actions de l’Etat dans le secteur de la formation professionnelle et de l’emploi est une démarche prioritaire », a expliqué, d’entrée de jeu, la porte-parole du conseil d’administration de la SWB-CI, Mme Aby Sangaré.

Il s’agissait, au cours de cette rencontre, de revenir sur les défis dans l’application des textes qui régissent les droits des personnes handicapées et de proposer des solutions, en tenant compte de leur importance dans les différentes couches de la société.

« La Côte d’Ivoire dispose d’une politique orientée sur la formation et l’apprentissage des métiers qui entend contribuer à l’amélioration de développement du capital humain afin de mettre à la disposition de l’économie nationale, des compétences dans tous les secteurs d’activités », a expliqué le directeur de la formation initiale au ministère de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, M. Yavo Alain.

La chargée des projets de la coopération allemande en Côte d’Ivoire, Mme Molena Ruz, a présenté le fonds de roulement d’appui à l’auto-emploi des personnes handicapées qui a pour objectif de contribuer à renforcer cette dynamique. Ce fonds est, dira-t-elle, « le reflet de la qualité et de la diversité de la coopération entre la Côte d’Ivoire et l’Allemagne ».

« L’insertion des personnes handicapées dans le monde du travail reste très difficile, en dépit de la panoplie des textes juridiques dont disposent les pays en la matière, à cause de l’inaccessibilité de ces dernières à l’éducation et à la formation », a-t-elle rélevé.

Un panel a permis de présenter la situation des personnes handicapées aux institutions publiques et entreprises privées qui ont effectué le déplacement. Histoire de permettre à ces dernières de comprendre l’importance du recrutement des personnes handicapées dans leurs différents services.

Au cours de cette cérémonie, des kits de démarrage d’activités génératrices de revenus ont été remis symboliquement à deux personnes handicapées des communes de Yopougon et Koumassi.

Solange ARALAMON

 

 

En lecture en ce moment

Décès de George Floyd : “Trop, c’est trop !” s’indigne le Forum des Anciens Chefs d’États d’Afrique

37ème AG ordinaire de la CICA-RE : La Côte d’Ivoire disposée à soutenir les performances de la compagnie