Datas Internet : enfin, Orange et MTN reviennent aux anciens tarifs





datas-internet-enfin-orange-et-mtn-reviennent-aux-anciens-tarifs


Alors que Moov Africa Côte d'Ivoire était revenu aux anciens tarifs de la data Internet d’avant le 6 avril 2023, Orange et MTN traînaient le pas. Depuis ce samedi 22 avril 2023, ces deux derniers opérateurs se sont enfin alignés sur la décision de l’Autorité de régulation du secteur des télécommunications de Côte d'Ivoire (ARTCI), si l'on en croit les communiqués qu'ils ont pondus ce jour.

 

« En tant qu’entreprise citoyenne, respectueuse des lois, de la réglementation et des autorités de notre pays, nous nous sommes engagés à respecter ces mesures (NDLR : de l'ARTCI) dans un délai de 3 semaines. Ce délai de retour aux anciens tarifs de la data mobile s’explique par la nécessité de reconfigurer certaines offres préalablement supprimées dans nos systèmes. Nous vous informons qu'elles sont désormais disponibles », fait savoir Orange Côte d'Ivoire dans son communiqué. Quant à MTN Côte d'Ivoire, il écrit : "Nous vous informons qu'elles sont désormais disponibles".

 

C'est le 6 avril 2023, que les consommateurs de datas Internet se sont réveillés en constatant une augmentation des tarifs des offres par les 3 opérateurs qui exercent en Côte d'Ivoire. Comme un seul homme, les populations se sont levées pour dénoncer cette situation. Ce qui a emmené l'ARTCI à prendre une décision enjoignant les fournisseurs de services Internet à revenir aux anciens tarifs. 

 

Moov Africa Côte d'Ivoire a été la première entreprise à s'exécuter. Quant aux deux autres, non seulement elles ne se sont pas exécutées, mais en plus, elles n'ont fourni aucune explication à leur clientèle. Ce que les populations ont considéré comme du mépris, appelant au boycott des services de ces opérateurs. 

 

Après une réunion avec le Conseil de régulation et les responsables de l'ARTCI, les deux opérateurs de téléphonie avaient demandé et obtenu le délai de 3 semaines pour reconfigurer leurs différents systèmes. Depuis ce 22 avril 2023, c'est chose faite. Ils sont revenus aux anciens tarifs. Cela arrêtera-t-il les appels au boycott ? La suite des événements nous situera.

 

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Crise du COVID -19 : le Gouvernement met en place un fonds spécial de soutien d’urgence humanitaire de 170 milliards FCFA

Professionnels des métiers de la voix : l’Union lance officiellement ses activités