Côte d’Ivoire / Destruction des 18 000 tonnes de riz avarié : L’opération démarre par 4 camions de 35 tonnes





18 000 tonnes,riz avarié,Côte d'Ivoire


C’est aujourd’hui que l’opération de destruction des 18.000 tonnes de riz avarié, rentré frauduleusement en Côte d’Ivoire, démarre. DAns un premier instant, c’est du riz chargé dans 4 camions de 35 tonnes chacun qui seront détruits.
Déjà dans la journée, les véhicules avec leurs cargaisons ont quitté le port sous l’œil vigilant des autorités compétentes. Direction, la décharge de Kossihouen, au PK 45 sur l’autoroute du Nord.
C’est le jeudi dernier qu’un communiqué émanant du ministère du Commerce a donné l’information de la destruction de ce riz impropre à la consommation. Ce même communiqué rappelait que le "ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME a procédé, le 30 mars 2019, à la saisie réelle et à la mise sous scellés, en vue de destruction, de la cargaison des 18.000 tonnes de riz d’origine birmane déchargée au Port Autonome d’Abidjan du 11 au 18 mars 2019 par le navire Océan Princess, en provenance d’Asie".
Si les autorités rassurent quant à la saisie de l’entièreté de la cargaison, de nombreux Ivoiriens sont convaincus qu’il y a eu des fuites.
"La destruction des 18.000 tonnes de riz avarié dès ce jour par le gouvernement devra se faire devant tout le monde et non en catimini car ce riz est déjà vendu frauduleusement sur la place publique par des fonctionnaires véreux du ministère du Commerce et des Douanes", a soutenu, ce mardi même, Christian Vabé, président du Rassemblement du peuple de Côte d'Ivoire-Alternative crédible (RPCI-AC). Exigeant "une destruction publique" de ce riz.

Modeste KONE

Partarger cet article

En lecture en ce moment

La liste des nominés des meilleurs acteurs du football ivoirien de la saison

Côte d’Ivoire / Week-end de Pâques : 206 accidents et 29 décès enregistrés