SILA 2023 : le livre sera livré dans tous ses états





sila-2023-le-livre-sera-livre-dans-tous-ses-etats

Anges Félix N'Dakpri, Commissaire général du SILA 2023



« Le livre dans tous ses états », tel est le thème retenu pour l’édition 2023 du Salon international du livre d’Abidjan (SILA) qui se tiendra du mardi 9 au samedi 13 mai  au palais de la Culture d’Abidjan-Treichville.

Selon le commissaire général du Sila, Anges Félix N’Dakpri, l’objectif de cette organisation, c’est non seulement de révolutionner l’industrie du livre en Côte d’Ivoire, mais aussi de permettre aux acteurs de se réunir en quelques jours sur une plate-forme qui est à la fois professionnelle et une tribune d’opportunités commerciales.

« Nous n'ignorons pas que l’auteur, les éditeurs, tous ceux qui font partie de cette chaîne doivent rentabiliser leurs présences. Le livre dans tous ses états, c’est de montrer que le livre ne doit pas être aujourd’hui l’apanage ou même l’objet d’une certaine élite mais permettre son accessibilité à tout le monde. Ainsi, dans notre campagne, nous avons mis en scène un acteur qui lit son livre partout. Cela, pour démontrer que le livre peut s’utiliser de plusieurs manières, à savoir la manière physique et audio également », a-t-il expliqué, au cours d’une rencontre avec les différentes entités du comité, le vendredi 28 avril 2023 à Cocody.

M. N’Dakpri a saisi l’occasion pour présenter les innovations de cette édition. Il s’agit entre autres de la mise en avant de l’utilisation numérique du livre. Histoire d’être dans l’ère du temps et de permettre aux plus jeunes qui découvrent le livre à l’école de pouvoir avoir accès au livre numérique. Pour ce faire, des auteurs viendront de plusieurs pays, de la Guadeloupe et de la Martinique pour présenter leurs spécialités qui sont le livre audio.

Le SILA 2023, c’est aussi la remise des prix littéraires. Cette année, le Commissaire général a dit avoir pris en compte toutes les critiques de l’édition précédente. « En tenant compte de tous ces paramètres, nous avons procédé cette année à de profondes restructurations et de réformes. Nous avons mis en place un grand jury de coordination des prix littéraires nationaux. Ce grand jury de coordination est chapeauté par le ministère de la Culture et de la Francophonie à travers sa direction de l’industrie du livre et de la promotion littéraire et le commissariat du SILA. A l’intérieur de ce grand jury, nous avons différents prix littéraires, à savoir le grand prix national Bernard Dadié pour la littérature, le prix national Bernard Dadié du jeune écrivain, le prix national Jeanne de Cavally pour la littérature enfantine, le prix national SILA de l’édition et le prix national SILA de la relève dans ses catégories primaires et collège », a-t-il détaillé.

En ce qui concerne le programme du Salon, il a annoncé qu'il comprend plusieurs composantes. A côté de la partie traditionnelle des expositions-ventes, des organisations de dédicaces par chaque participant, il est prévu des tribunes dédiées aux réflexions et échanges à travers des débats et des panels. Ce sont au total huit panels au programme sur toute la période du Salon.

Il y aura aussi des rencontres professionnelles qui sont des ateliers ou des séminaires destinés aux professionnels du secteur. Il y a deux rencontres professionnelles dont l’une organisée par l’Alliance internationale des éditeurs indépendants qui portera sur la promotion littéraire sur les médias sociaux et l’autre offerte par l’Ambassade de France en Côte d’Ivoire qui va porter sur le métier de lecteur-correcteur.

Sans oublier les cafés et blogs littéraires qui sont des tribunes dédiées à la promotion de l’actualité littéraire des écrivains, des auteurs mais aussi à la promotion des catalogues des maisons d’édition.

La République du Congo qui est le pays invité d’honneur dont la délégation sera conduite par la ministre de la Culture de ce pays, Mme Lydie Pongo, sera avec une quinzaine de personnalités de la chaîne du livre pour honorer de leur histoire du riche patrimoine littéraire.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Le sécrétaire général du Fpi, Assoa Adou, attendu à la préfecture de police ce lundi

Côte d’Ivoire / Le canal de Vridi élargi et approfondi ouvre de nouvelles perpectives pour le PAA ( DG )