Alliance: voici le contenu du partenariat signé entre le RHDP et le FPI





alliance-voici-le-contenu-du-partenariat-signe-entre-le-rhdp-et-le-fpi


Le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) et le Front populaire ivoirien (FPI) ont signé, ce mardi 2 mai 2023, un accord de partenariat « dédié à la réconciliation nationale, à la cohésion sociale et à la démocratie ».

Ci-dessous, le contenu dudit accord

Partenariat pour la réconciliation nationale, la cohésion sociale et la démocratie

PREAMBULE

Les signataires de la présente déclaration :

Le Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix, en abrégé RHDP, représenté par le Président du Directoire.

Le Front Populaire Ivoirien en abrégé FPI, représenté par le Président du Parti.

1. considérant les crises à répétition qu’a connues la Côte d’Ivoire au cours des trente dernières années ;

2. considérant les meurtrissures et les préjudices matériels et moraux que ces crises ont occasionnés, et les sentiments de méfiance réciproque voire de haine qu’elles ont engendrés ;

3.considérant  les efforts entrepris par le Chef de l’Etat et le Gouvernement en faveur de la Réconciliation nationale et la cohésion sociale, notamment l’adoption de la loi d’amnistie en faveur des détenus de la crise postélectorale de 2010-2011 et  les mesures de décrispation  prise à la suite des événements liés à la désobéissance civile ;

4. considérant l’aspiration profonde des Ivoiriennes et des Ivoiriens à la paix et à l’harmonie, gages du développement durable et du rayonnement de leur pays ;

5.profondément attachés à la construction d’une nation ivoirienne unie, rassemblée et solidaire autour des valeurs de la République, au service de la paix et du développement, et soucieux d’œuvrer en vue de rompre définitivement avec les cycles de violence et la logique de méfiance qui ont marqué ces dernières années la vie  politique et sociale en Côte d’Ivoire;

6. convaincus que l’espace public doit être ouvert à toutes les formations politiques dans le strict respect des principes républicains ;

7. et conscients que cette solidarité nationale et cette unité d’actions sont rendues impératives par les menaces que le contexte sécuritaire sous régional fait peser sur la Côte d’Ivoire ;

Décident de conclure un Partenariat pour la Réconciliation nationale, la cohésion sociale et la démocratie en Côte d’Ivoire.

 I- OBJECTIF DU PARTENARIAT

1. les Signataires du Partenariat s’engagent à œuvrer conjointement, dans le respect de leurs différences et de leur autonomie, à la consolidation de la réconciliation nationale, au renforcement de la cohésion sociale et à l’approfondissement  de la démocratie.

II- ENGAGEMENTS DESSIGNATAIRES

En matière de réconciliation nationale et de cohésion sociale, les Signataires :

1. s’engagent à mener sur le terrain, des actions de sensibilisation des populations et de promotion des valeurs de tolérance, de paix et de cohésion  nationale ;

2. s’interdisent à cet égard toute posture, tous propos et tout acte susceptibles de contrarier le processus de réconciliation nationale et de nuire à la cohésion sociale ;

3. s’engagent à soutenir toutes les initiatives de réconciliation nationale, à contribuer à l’apaisement  des cœurs et à surmonter les meurtrissures du passé, en vue de la reconstruction du tissu social et du rétablissement de la confiance entre les fils et filles du pays

En matière de démocratie, les Signataires :

1. conviennent d’agir en faveur d’un accès équitable  à l’information ;

2. s’engagent à soutenir les efforts du gouvernement en faveur d’une justice indépendante, impartiale et crédible, de la lutte contre la corruption etde la bonne gouvernance ;

3. conviennent de conclure, si nécessaire des accords électoraux à l’occasion des différentes consultations électorales.

III-CADRE DE CONCERTATION

Les Signataires conviennent de la mise en place d’un cadre de concertation en rapport avec la réalisation de l’objectif qu’ils se sont fixés.

Fait à Abidjan, le 02 mai  2023

En lecture en ce moment

MUGEFCI : Les six grands axes du programme de Dr Assétou Laurence Kamara, candidate du Groupe Solidarité-Egalité

Accusé de plagiat : Orange Côte d’Ivoire bientôt devant les tribunaux