Crise à l’Université Félix Houphouët-Boigny : un syndicat exige désormais, le paiement de la correction des copies d’examen





Unversité Felix Houphouet Boigny,Crise à l'université


La question des Heures Complémentaires pour le compte des années académiques 2015-2016 et 2016-2017, à l’Université Félix Houphouët-Boigny  n’a pas encore été totalement évacuée.

Non content, le Collectif des Enseignants-Chercheurs et Chercheurs (CODEC) revient sur cette question et invite les enseignants à s’abstenir de faire des Heures Complémentaires pour le compte de l’année académique 2018-2019, jusqu’à ce que toutes ces questions soient définitivement évacuées, dans une déclaration transmise à notre rédaction mardi soir.

Le Porte-parole du Collectif Dr YEO Kanabein Oumar exige aussi « le paiement de la correction des copies d’examen dans toutes les universités publiques, conformément au décret n° 95-412 du 02 mai 1995 », invitant tous ses collègues « à surseoir à toute correction de copie jusqu’à ce qu’un accord définitif soit trouvé sur la question ».

Il  rappelle également « que les maquettes pédagogiques actuellement en vigueur à l’université Félix Houphouët-Boigny ne sont pas conformes aux normes LMD », exigeant « l’application des maquettes consensuelles adoptées en juin 2015 au séminaire de Bingerville, tel que préconisé par le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Albert Mabri Toikeuse ».

En lecture en ce moment

Couper decaler : Debordo Leekunfa et Arafat dj se sont battus

Drogue : La gendarmerie met hors d’état de nuire deux réseaux de dealers de drogue