Gagnoa : le coordinateur régional du Conseil national des droits de l'homme du Goh inquiet à l’approche des échéances électorales





gagnoa-le-coordinateur-regional-du-conseil-national-des-droits-de-lhomme-du-goh-inquiet-a-lapproche-des-echeances-electorales


Diarrassouba Daouda Moussa, coordinateur régional du Conseil national des droits de l'Homme de la région du Goh, se dit préoccupé à l'approche des prochaines échéances électorales dans sa localité. Lors d'un entretien avec pressecotedivoire.ci, le dimanche 7 mai 2023, Daouda Diarrassouba, enseignant de mathématiques de profession, a estimé que la tension se ressent surtout à l'intérieur des partis politiques eux-mêmes. Cela avec la contestation des militants de base des candidats retenus alors que ceux-ci ont été désignés par la direction nationale de leur partis politiques. 

Le coordinateur régional a pris l'exemple de certains militants du PPA-CI de la ville d'Ouragahio qui ont exprimé dans la rue, récemment, leur mécontentement contre l'ex-président de la République, Laurent Gbagbo, pour n'avoir pas choisi le maire sortant, Anthony Garoux, candidat à sa propre succession pour le compte de son parti. 

 Face à cette situation qui met à mal la cohésion sociale, le coordinateur régional du Conseil national des droits de l'Homme de la région du Goh a invité la population à considérer les élections comme un jeu démocratique et non comme une bataille. 

Touré Boa 

Correspondant régional

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Dialogue social: la plateforme nationale ajoute 3 autres points de revendications

Can 2023 : grosse inquiétude autour des travaux du Felicia, la Directrice générale de l'Ons s'explique