Activités à proximité de lignes hautes tensions : la CIE interpelle sur les risques encourus





activites-a-proximite-de-lignes-hautes-tensions-la-cie-interpelle-sur-les-risques-encourus


La Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) ne manque pas d’occasion pour sensibiliser sur les risques électriques. On a pu le constater lors du Carrefour jeunesse qui s’est tenu dans le cadre du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo, à Abidjan et Bouaké.

 

« Sécurité alimentaire et agriculture durable », c’est le thème qu’a développé Diomandé Vamara, responsable prévention sécurité, devant les étudiants de l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS), à Marcory, apprend-on des services de cet opérateur. Il a profité de l’occasion pour les entretenir sur les risques électriques et les bonnes pratiques liées à l’utilisation de l’électricité. Surtout, il leur a donné les raisons pour lesquelles il ne faut pas faire de l’agriculture à proximité des lignes hautes tension.

 

« Nous devons sécuriser nos champs en évitant de cultiver sous ou à proximité des hautes tensions. Cela permet d’éviter un possible accident électrique ou un incendie », a-t-il prévenu.

 

Toujours au nom du slogan "zéro accident d’origine électrique", nous informe la même source, Djè Didier, responsable prévention sécurité à Bouaké, a entretenu les festivaliers au stade municipal de cette ville. On retiendra que l’opérateur a alerté la population sur l’occupation anarchique des couloirs de lignes.

 

Selon les services de cette société de production, distribution et de commercialisation de l’électricité, l’intervenant a rappelé les dispositions à prendre vis-à-vis des ouvrages électriques, en faisant savoir les distances de sécurité à observer.

 

Il s’agit notamment de 7 mètres aux abords des lignes électriques en y intégrant la longueur des objets manipulés pour les travaux à proximité des lignes électriques (réseau HTA de 15 KV ou 33 KV), de 15 mètres aux abords des lignes électriques en y intégrant la longueur des objets manipulés pour les travaux à proximité des lignes électriques (réseau HTB de 90 KV) et de 18 mètres aux abords des lignes électriques en y intégrant la longueur des objets manipulés pour les travaux à proximité des lignes électriques (réseau HTB de 225 KV)

 

Car faut-il le préciser, des artisans utilisent le passage des lignes à haute tension comme aires de travail. Des populations y trouvent l’espace pour s’y installer, alors même que des mentions de dangerosité figurent sur les barres de fer des supports de lignes. Il se trouve également que des personnes attachent même des fils sur les fers au péril de leurs vies, afin de sécher leur linge.

 

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Processus électoral à la FIF : Paul Kouadio Koffi renonce et soutient Sory Diabaté

Interview/ Mévente des journaux en Côte d’Ivoire : ‘’ Il faut arrêter d'être des journalistes de cocktails ’’, Israël Guébo Yoroba (expert)