Revue de presse : le parti de Gbagbo « décèle de grosses irrégularités » sur la liste électorale





revue-de-presse-le-parti-de-gbagbo-decele-de-grosses-irregularites-sur-la-liste-electorale


Quelques jours seulement ont suffi au parti de l’ancien président Laurent Gbagbo pour déceler d’ « énormes » irrégularités sur la liste électorale provisoire après l’ouverture du contentieux. Pas étonnant que les journaux proches de son parti, le PPA-CI fassent un tir groupé sur ces irrégularités et qu'en face, ils reçoivent la réplique des journaux proches du pouvoir. Voici la revue de presse de pressecotedivoire.ci.

C'est le quotidien Le Temps qui ouvre le bal des critiques en affichant à sa Une : « les chiffres qui font mentir la CEI ». Abondant dans le même sens que son confrère, Le Quotidien d’Abidjan qualifie ces irrégularités de « Grande honte » pour l’organe en charge des élections, révélant comment la structure de lutte contre la fraude électorale du PPA-CI a mis à nu la grosse arnaque.

Toujours dans le même sens, La Voie Originale évoque quant à elle, le retrait du nom de Laurent Gbagbo de la liste électorale et rapporte la colère des militants qui veulent des mots d’ordre clairs.

Réponse du berger à la bergère, pourrait-on dire sur cette affaire d’irrégularités. « Kuibiert Ibrahime démolit Me Abiba Touré », réplique L’Avenir pour qui, le président de la CEI a fait un cours magistral au PPA-CI et au PDCI. Sur la radiation de Laurent Gbagbo, Le Sursaut croit savoir que « Le PPA-CI de Laurent Gbagbo (est) en panne de stratégie ».

Les élections locales du 2 septembre 2023 sont également revenues à la Une des tabloïds. Pour ces élections, « Le turbo gronde », écrit en page d’ouverture Le Patriote. Pour la victoire du RHDP, « Abobo donne le ton », ajoute L’Expression. Dans le même temps, « Lataille, Adama Coulibaly, Kramo et KKB marquent leur territoire » en page d’ouverture du Matin et à Amédé Kouakou de "bitumer le chemin de la victoire du RHDP", écrit Le Rassemblement.

Pour lesdites élections, en ce qui concerne Yopougon, « Bictogo se confie », mentionne Notre Voie. L’Essor ivoirien, se voulant plus rassurant, rapporte le propos d’Adama Bictogo : « Je gagnerai à Yopougon ».

Répondant au DG du Trésor et de la Comptabilité publique, Jacques Assahoré, qui demandait aux populations de voter pour le parti au pouvoir, faute de quoi elles iront chercher elles-mêmes les moyens pour construire leurs routes et leurs écoles, le secrétaire exécutif en chef du PDCI, Maurice Kacou Guikahué, estime que « cette propagande ne doit pas passer », affiche Le Nouveau Réveil.

L’Inter, certainement dans le secret des dieux revient sur l’alliance entre le RHDP et le FPI et fait savoir : « Ça coince déjà ».

En sport, le quotidien Supersport évoque le sacre de l’Ivoirien Cissé Cheick en Taekwondo révélant en outre qu’en football, pour les préparatifs de la CAN 2023, le sélectionneur des Eléphants, Jean Louis « Gasset va faire des changements ».

En fait divers, Soir Info rapporte qu’un chef de gang s’est fait tuer à coups de couteau par l’un de ses acolytes, suite à de chaudes discussions autour d’un plan d’attaque. Comme quoi, quand l’apprenti devient plus fort que son maître, ça ne donne que ça.

A lundi prochain !

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Implantation du PPA-CI : la ligue des jeunes investit les universités et grandes écoles du Haut Sassandra

Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 23 décembre 2020