Dépravation des mœurs : Lolo Beauté déférée devant le parquet





depravation-des-moeurs-lolo-beaute-deferee-devant-le-parquet


La petite sœur du Révérend Camille Makosso, Louise Makosso, plus connue sous le pseudonyme de Lolo Beauté, a été interpellée le 2 juin 2023, à l’aéroport international Félix Houphouët Boigny d’Abidjan, alors qu’elle revenait de la France. Ce lundi 5 juin 2023, des sources policières soutiennent qu’elle a été déférée devant le parquet.

« Le 26-02-2023, les internautes de l’espace public, vieux, jeunes, mineurs, ont tous été choqués de voir exposée, la nudité de L.M. Cette "influenceuse", suivie par plus de 100.000 abonnés et dont les vidéos sont largement relayées, est une récidiviste. Sans se soucier de l’infraction qu’elle commettait devant des centaines de milliers de témoins médusés, elle assumait son acte », peut-on lire dans la note publiée par la Plate-forme de lutte contre la cybercriminalité (PLCC).

Le 26 février 2023, dans un direct sur les réseaux sociaux, Lolo Beauté, par inadvertance, selon elle, a laissé entrevoir son sexe alors qu’elle était sur une table d’épilation. Cette vidéo a choqué ses fans et les internautes. Quelques heures plus tard, Louise Makosso fera une autre vidéo pour se justifier, montrant à nouveau son pubis.

Lolo Beauté doit faire maintenant face à la justice, après plusieurs mises en garde du procureur Adou Richard. « Nous t’aimons et sommes avec toi », a publié, en guise de soutien, Camille Makosso, le frère ainé de Lolo Beauté. L’artiste Tièsco Le Sultan, compagnon de l’influenceuse, lui, garde espoir : « Lolo Beauté bientôt libre Inch Allah ».

Sonia FETE (Stg)

En lecture en ce moment

Burkina Faso : le Gouvernement suspend jusqu’à nouvel ordre la diffusion de France 24 sur son territoire

Baccalauréat 2023 : les épreuves ont débuté ce mardi 27 juin