Ouattara et le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu préoccupés par la stabilité et le développement de l’Afrique de l’Ouest





ouattara-et-le-representant-special-du-secretaire-general-de-lonu-preoccupes-par-la-stabilite-et-le-developpement-de-lafrique-de-louest


Le président de la République, Alassane Ouattara, a échangé, ce mardi 20 juin 2023, au palais présidentiel, avec le nouveau représentant spécial du secrétaire général des Nations-unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, le Mozambicain Léonardo Santos Simao, sur la stabilité de l’Afrique de l’Ouest et surtout les pays en transition.

« Les sujets de préoccupations en Afrique de l’Ouest sont les pays en transition auxquels nous souhaitons des élections dans les délais qui ont été proposés par les autorités en place pour que la Côte d’Ivoire qui a soutenu ces pays pour la sortie de crise puisse avoir des voisins qui sont avec des régimes démocratiques et des dirigeants élus », a souligné le président de la République.

Alassane Ouattara a souhaité que ces pays, à savoir, le Mali, la Guinée et le Burkina Faso intègrent dans leur calendrier, le fait que la Côte d’Ivoire qui les a soutenus, a de nombreuses élections cette année et l’année prochaine.

Quant au Représentant Spécial du secrétaire général des Nations-Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, il a exprimé sa joie d’avoir été reçu par le chef de l’Etat et a tenu à lui traduire toute sa gratitude pour le soutien apporté à sa candidature en vue de sa désignation à ce poste.

 « Je suis là pour aider à travailler pour que la région soit une région de paix, de stabilité et pour le développement », s’est-il engagé.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Mali/ Une quarantaine de villageois tués lors d’un raid

Recrutement de Zahoui, le ministre des Sports centrafricain n’est pas d’accord