Fin de la suspension de Sylvain Gbohouo, l'ancien portier des Éléphants de Côte d'Ivoire





fin-de-la-suspension-de-sylvain-gbohouo-lancien-portier-des-elephants-de-cote-divoire


Ce vendredi 23 juin 2023 marque la fin de la période de suspension de l’ancien portier des Eléphants de Côte d’Ivoire, Sylvain Gbohouo. Lui qui avait été testé positif lors d'un test anti-dopage en janvier 2022, quelques semaines avant le début de la 33è édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can 2021) qui s’est disputée au Cameroun . Et pour cela, il avait écopé de 18 mois de suspension. 

Le sélectionneur des Éléphants à l’époque, Patrice Beaumelle, dans une interview sur le site web de la FIF, avait expliqué comment les choses s'étaient passées. "Sylvain est présent avec nous à Jeddah depuis le début du stage, il est très touché par cette décision parce que nous lui avons demandé l’année dernière (2021), au stage de mars, d’aller faire les examens oculaires. Comme souvent les gardiens le font, il est allé faire l’examen à Abidjan. Le médecin qui a fait l’examen, lui a prescrit des médicaments. Il a pris ces médicaments au mois de mars. Depuis le mois de mars, il a arrêté ces médicaments. Lors du match contre le Cameroun, il a fait un test antidopage…le résultat est sorti le lundi 27 décembre qu’il y avait des traces (…)", a-t-il soutenu.

Environ un mois après la fin de la CAN 2021, Gbohouo Sylain, dans une vidéo postée sur son compte Instagram, tout en exprimant son mécontentement contre la Fédération ivoirienne de football, a pointé du doigt le médecin de la sélection ivoirienne comme étant la source de tous ses problèmes. "Je suis un cabri mort. Je n'ai pas peur de couteau...Pour un simple comprimé que le médecin de ma sélection m'a prescrit, je suis seul et abandonné aujourd'hui...", a lancé Gbohouo Sylvain.

Sans compétition dans les jambes à 6 mois de la 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations ( CAN) qui se tiendra en Côte d’Ivoire, Sylvain Gbohouo, a-t-il des chances d’être appelé en sélection par Jean Louis Gasset? C’est la grosse question que se posent de nombreux observateurs du football ivoirien.

Gael ZOZORO

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Un an après la mort de Dj Arafat, les mères de ses enfants en colère (communiqué)

PPA-CI : la frilosité politique à l’épreuve de la réalité des élections