322 agents déflatés de la RTI exposent leurs souffrances à Eric Taba, directeur du protocole du président Ouattara





322-agents-deflates-de-la-rti-exposent-leurs-souffrances-a-eric-taba-directeur-du-protocole-du-president-ouattara


Des agents déflatés de la Rti ont eu une rencontre avec Eric Taba, le directeur du protocole du président Alassane Ouattara, le 25 juin 2023. Une rencontre au cours de laquelle Eric Boly, ex-journaliste sportif à Radio CI, en sa qualité de porte-parole des 322 agents déflatés de la Rti, a expliqué la situation qu'ils vivent depuis 2012. 

'' Cette voix qui vous salue est la voix de ceux qui ont tout perdu ce jour de 12 mars 2012. La voix de ces 322 agents, qui ont vu leur vie basculer de la gloire au déclin. Monsieur l'ambassadeur, pendant 11 ans, et cela continue toujours, nous souffrons. Plus d'une quarantaine de nos amis ont perdu la vie parce que n'ayant plus de moyens financiers pour faire face à la maladie, parfois certains, de façon honteuse, par manque de transport pour se rendre dans un centre hospitalier, ont rendu l'âme, et d'autres, de la façon la plus spectaculaire et humiliante, sont décédés avec une maigre facture médicale en main'', a-t-il indiqué avant d'ajouter : 
'' Ce 12 mars 2012 a fait disloquer des familles, des couples et leurs foyers ont explosé parce que tout simplement leurs épouses ont refusé d'avaler ce comprimé très amer avec leurs maris. Certains enfants de ces ex-agents devenus désœuvrés donnent désormais dans la débauche et le vagabondage, parce que papa n'a plus d'argent donc ne le maîtrise plus. Ceux qui n'ont pas voulu attendre que le propriétaire les humilie un jour pour loyers impayés, se sont repliés dans des campements les plus reculés avec leur diplôme en poche pour se mettre à l'abri de la famine. Monsieur l’ambassadeur, ils sont nombreux ceux qui croupissent sous le poids de la maladie depuis plusieurs années (...) '' . 
Face à cette situation, Eric Boly a demandé à Eric Taba de porter leurs souffrances auprès du président de la République de Côte d'Ivoire.  
'' (...)Nous savons que le président de la République peut réparer et nous redonner le sourire tel qu'il l'a fait pour nos compatriotes exilés, mais mieux encore, en leur permettant de réintégrer la fonction publique pour certains, avec le rappel de leurs salaires. Excellence, si le président de la République, de par sa générosité, a corrigé certaines injustices plus vieilles que celle que nous vivons, certainement il pourra le faire pour nous'', a-t-il indiqué. 
De son côté, le directeur du protocole d'Etat a promis de transmettre leurs préoccupations au chef de l'Etat.  

Gaël Z 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Election présidentielle : Kandia Camara confiante ‘’ Alassane Ouattara sera élu, ça sera, un coup KO ‘’

Sodexam : Le DG Jean-Louis Moulot offre une cantine et 15 véhicules aux employés