45 milliards FCFA pour la construction de 7 500 logements sociaux : une première phase de 1 240 appartements annoncée à Abidjan





45-milliards-fcfa-pour-la-construction-de-7-500-logements-sociaux-une-premiere-phase-de-1-240-appartements-annoncee-a-abidjan


Le ministre de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme, Bruno Nabagné Koné, a annoncé que le financement de 45 milliards de FCFA accordé par la BADEA à la Côte d’Ivoire permettra de réaliser une première phase de 1 240 appartements dans la ville d’Abidjan, dont 800 appartements à Yopougon BAE- Cité Policière et 440 appartements à Attécoubé-Locodjro.

C’était le lundi 10 juillet 2023 à la Primature à Abidjan-Plateau, à l’occasion de la cérémonie officielle de signature de l’accord de prêt entre l’État de Côte d’Ivoire et la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) pour la construction de 7 500 logements sociaux et économiques à hauteur de 75 millions de dollars US, soit 45 milliards de FCFA.

« Le montant mobilisé couvre à la fois les travaux de construction des bâtiments, à savoir au total 31 immeubles de type R+9 de 40 appartements chacun, mais également ceux relatifs aux VRD secondaires, parkings, espaces verts, espaces de jeux, etc.», a ajouté le ministre.

Par ailleurs, a-t-il précisé, en contrepartie du prêt octroyé, l’État de Côte d'Ivoire devra prendre en charge les travaux de renforcement des VRD primaires sur les sites du programme, ainsi que la réalisation des équipements de proximité : écoles, marchés, centres de santé…

Bruno Nabagné Koné a annoncé que le présent accord de prêt permettra de lancer, dans les prochaines semaines, les travaux de la phase pilote du programme d’urgence dans la ville d’Abidjan, en attendant ceux des villes de l’intérieur du pays pour lesquels les appels d’offres sont en cours. Et d’assurer que dans un souci de célérité, son département ministériel a initié, par anticipation, un processus d’appel d’offres international pour la sélection des entreprises en charge des travaux, ce qui a permis de sélectionner les entreprises attributaires prêtes à démarrer les travaux dès la mise à disposition du financement.

Le ministre en charge de la construction a affirmé que « l’accord de prêt entre l’État de Côte d’Ivoire et la BADEA est relatif au financement de la première phase du programme d’urgence de 25 000 logements sociaux et économiques à Abidjan et dans certaines villes de l’intérieur du pays ». Le Programme d’urgence, a-t-il rappelé, a été conçu pour relancer durablement le Programme présidentiel de construction de logements sociaux et économiques, à la suite des récentes réformes adoptées par le gouvernement dans le secteur de l’habitat, notamment la création de l’Agence nationale de l’habitat, la mise en place du Fonds de garantie du logement social, la recapitalisation de la Banque de l'habitat de Côte d'Ivoire, et l’instauration de taxes parafiscales sur certains matériaux de construction.

« Ce programme dont le coût global est estimé à environ 500 milliards de FCFA, vise la construction de 25 000 logements en centres urbains, soit 20 000 unités à Abidjan et 5 000 unités à l’intérieur du pays, dans les villes de Yamoussoukro, Bouaké, Korhogo et San Pedro », a-t-il conclu.

CICG

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Football féminin, Eliminatoires Can 2020 : la Côte d'Ivoire démonte le Niger

Un député victime d’un accident de la circulation