Le Congrès international de la femme africaine d'Abidjan démarre le 28 juillet prochain





le-congres-international-de-la-femme-africaine-dabidjan-demarre-le-28-juillet-prochain


Le Congrès international de la femme africaine d'Abidjan 2023 (Cifaa) aura lieu les 28 et 29 juillet 2023 au Sofitel Hôtel Ivoire à Cocody. Ce rassemblement de femmes qui viendront de différentes nations africaines se déroulera autour du thème: '' La femme africaine face au défi des Ntic, des assurances et du financement ''.  

A en croire la promotrice Fatou Diarra Gouédan, le Cifaa est une plate-forme de convergence d'intelligences féminimes, qui a lieu à l'occasion de la célébration de la journée internationale de la femme africaine célébrée tous les 31 juillet. Cet événement réunit des femmes d'affaires, des femmes politiques, des militantes de la société civile, des actrices du monde paysan et bien d'autres.  

'' Le congrès international de la femme africaine est le lieu de rencontre, d'échanges, de formation et d'expression libre de la femme tout en valorisant son engagement dans nos nations'', a expliqué  Fatou Diarra Gouédan, dans une note dont copie est parvenue à pressecotedivoire.ci.  

'' Au programme, nous aurons des conferences et des panels qui s'articuleront autour des thèmes suivants: ''le numérique au cœur de l'autonomisation de la femme, quelle stratégie de financement pour un meilleur accompagnement de la femme africaine ? Secteur du vivrier, quelle stratégie d'accompagnement et de financement pour une meilleure autonomisation  ?'', a ajouté la promotrice du Cifaa, qui a également fait savoir que ce sont plus de 600 femmes issues de 7 différents pays qui seront présentes. 

Un dîner gala de distinction est aussi prévu afin d'honorer des femmes qui se sont distinguées dans leurs différents domaines d'activités. En marge de ce congrès, seront dispensées des formations à plus de 300 femmes, apprend-on.

GZ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Religion : La nuit du destin aura lieu le mercredi 27 Avril

Kandia et Adjoumani aux militants des États-Unis : Après le combat, "Ouattara veut un RHDP de développment"