Le chef de l’Etat a échangé avec l’ambassadeur de Belgique en Côte d’Ivoire et la Directrice générale de la Banque mondiale chargée des Opérations





le-chef-de-letat-a-echange-avec-lambassadeur-de-belgique-en-cote-divoire-et-la-directrice-generale-de-la-banque-mondiale-chargee-des-operations


Le président de la République, Alassane Ouattara, a échangé ce mardi 11 juillet 2023, au Palais de la présidence de la République, successivement avec l’ambassadeur du Royaume de Belgique en Côte d’Ivoire, S.E.M Michael Wimmer, et la Directrice générale de la Banque mondiale chargée des Opérations, Mme Anna Bjerde.

L’ambassadeur Michael Wimmer, en fin de mission dans notre pays, est venu faire ses civilités et adieux au chef de l’Etat. Celui-ci a réitéré sa gratitude au diplomate belge pour la qualité de l’accueil qui lui a été réservé, ainsi qu’à la Première dame, Mme Dominique Ouattara, l’année dernière, lors de leur visite à l’Union européenne, en Belgique. Il a particulièrement insisté sur la qualité de l’audience que Sa Majesté, le Roi des Belges, lui a accordée, de même que les séances de travail avec le Premier ministre et les chefs d’entreprises belges.

Le président Alassane Ouattara a fait remarquer que la Belgique est le 2e pays européen investisseur en Côte d’Ivoire, et cela, dans divers domaines, notamment les finances et le commerce. Toutes choses qui contribuent énormément au développement de notre pays. En guise d’illustration, il a précisé que les exportations, le commerce, atteignent aujourd’hui  près de 1000 milliards de F CFA soit exactement 925 milliards de F CFA.

A cet égard, il a salué l’importante contribution de l’ambassadeur Michael Wimmer à la réalisation de cette performance et a souhaité que son successeur maintienne la même dynamique.

Pour terminer, le chef de l’Etat a formé des vœux de pleins succès au diplomate belge et l’a chargé de transmettre aux autorités de son pays et particulièrement à Sa Majesté, le Roi des Belges, ses amitiés et toute sa considération.

Quant à l’ambassadeur Michael Wimmer, il a indiqué avoir remercié le président de la République pour tous ses efforts pour le renforcement des relations d’amitié entre la Côte d’Ivoire et la Belgique, et l’a aussi félicité pour tous les succès engrangés par notre pays ces dernières années sous son leadership.

Il s’est réjoui de la qualité des relations entre les deux pays et de l’augmentation du volume des échanges bilatéraux. Il a salué la présence de plus en plus importante des investisseurs belges en Côte d’Ivoire, avec pour objectif, l’intérêt et le développement économique et social de notre pays. Dans ce cadre, Michael Wimmer a annoncé, ce jour même, l’inauguration d’une usine de chocolat 100% ivoirien, ce qui s’inscrit dans la vision du chef de l’Etat d’accélérer le développement de la Côte d’Ivoire en mettant l’accent sur la promotion du capital humain.

Pour terminer, il a précisé que l’objectif de la Belgique est de faire en sorte que cette amitié avec la Côte d’Ivoire qui dure depuis plus de soixante (60 ans), se transforme en relation gagnant- gagnant.

La Directrice générale de la Banque mondiale chargée des Opérations, Mme Anna Bjerde, a, quant à elle, souligné avoir eu une séance de travail très fructueuse avec le président de la République, au cours de laquelle ils ont évoqué le partenariat avec la Côte d’Ivoire, les stratégies pour réduire la pauvreté dans notre pays, l’amélioration du capital humain et de l’éducation, l’efficacité du tissu économique ivoirien et la coopération avec les pays de la sous- région.

Mme Anna Bjerde a ajouté que la coopération multisectorielle de la Banque mondiale avec la Côte d’Ivoire, met l’accent essentiellement sur le développement du capital humain, de l’éducation et de l’employabilité de la jeunesse. A cet égard, elle a révélé que la Côte d’Ivoire et la Banque mondiale travaillent sur le processus de mise en adéquation de la formation des jeunes et de leurs compétences avec les besoins du marché.

Elle a indiqué, par ailleurs, avoir abordé avec le chef de l’Etat, la question de l’impact du changement climatique et du mécanisme de protection des populations par rapport à ce phénomène.

Pour terminer, la Directrice générale de la Banque mondiale chargée des Opérations a affirmé avoir discuté avec le Président Alassane Ouattara, des réformes qui sont en train d’être opérées, notamment en matière de résilience macroéconomique et de protection des infrastructures.

Source : Présidence

En lecture en ce moment

Corona virus : le footballeur international Salomon Kalou placé en isolement

Elections régionales : les électeurs appelés aux urnes le 2 septembre pour élire leurs conseillers régionaux et municipaux