Journée mondiale des relations publiques : un appel à l'union entre les professionnels des Relations Publiques et les médias pour contrer la désinformation





journee-mondiale-des-relations-publiques-un-appel-a-lunion-entre-les-professionnels-des-relations-publiques-et-les-medias-pour-contrer-la-desinformation


La société panafricaine Newmark Group Limited, spécialisée dans la communication marketing intégrée, a organisé le lundi 17 juillet 2023, un séminaire en ligne (webinaire) avec des experts panafricains de premier plan dans les domaines des relations publiques et des médias afin d'aborder la menace croissante de la désinformation et son impact négatif sur le progrès économique. 

Cette rencontre en ligne, organisée sur le thème « Collaborer pour réussir : libérer la synergie entre les médias et les professionnels des relations publiques » a été organisée en commémoration de la Journée mondiale des relations publiques 2023 et visait à souligner l'importance de la collaboration entre les professionnels des relations publiques et les professionnels des médias, nécessaire pour créer des récits percutants, construire des marques fortes et favoriser des liens significatifs avec les publics cibles.

S'exprimant lors de la session, le PDG de la société panafricaine, Gilbert Manirakiza, a déclaré : « Les relations publiques et le journalisme sont fondamentalement liés et reposent sur la confiance. Alors que le paysage médiatique devient de plus en plus fragmenté et que l'explosion de l'automatisation du contenu se profile, notre collaboration devient plus cruciale que jamais. Nous devons naviguer ensemble dans ce paysage changeant, en veillant à ce que le contenu généré par l'homme reste reconnaissable et digne de confiance face à l'essor du contenu généré par les machines. Face à la domination de l'intelligence artificielle (IA), notre partenariat doit se renforcer pour préserver l'intégrité de l'information. En Afrique, où la consommation de technologie est élevée, nous avons un rôle unique à jouer dans la médiation et l'engagement avec ces courants ».

Il se trouve que, selon l’intervenant principal de ce webinaire, la relation entre les médias et les relations publiques a toujours été dynamique et interdépendante. Toutefois, l'ère numérique a perturbé ce dynamisme, les médias sociaux donnant plus de pouvoir aux individus et remettant en question les tactiques traditionnelles de relations publiques. Il est donc nécessaire pour lui, de réfléchir à l'évolution des médias et des relations publiques, en soulignant le besoin crucial d'une communication transparente et éthique.

Le webinaire a réuni un panel de leaders du secteur, dont Gilbert Manirakiza, Mme Omawumi Ogbe, associée directrice de GLG Communications au Nigeria, M. Joel Chacha, directeur de Portland Communications au Kenya, Mme Dzifa Bampoh, directrice de la communication d'entreprise chez GRIDCo Ghana, et M. Sulaiman Aledeh, journaliste nigérian.

Les panélistes se sont engagés dans des discussions perspicaces sur l'importance de la collaboration entre les médias et les professionnels des relations publiques, en partageant leur expertise et leurs expériences.

Joel Chacha a rappelé qu’ « à l'ère de la convergence et du rétrécissement du paysage de l'information, le défi de capter l'attention est universel et transcende les frontières. La durée d'attention s'est réduite, et la relativité et l'authenticité sont devenues primordiales. Pour relever ces défis, nous devons ancrer notre contenu dans les données et la recherche, en veillant à ce que chaque lancement de produit ou campagne soit étayé par des informations stratégiques ».

Depuis sa création en 2021, la Journée mondiale des relations publiques a été organisée pour reconnaître le pouvoir et l'influence des relations publiques dans la formation des opinions, la conduite du changement et la promotion de la compréhension. Cet événement annuel rappelle le rôle central des relations publiques dans la société moderne, en promouvant des pratiques de communication efficaces à l'échelle mondiale.

Ogbe a souligné que "l'avenir des relations publiques réside dans l'adoption de la technologie tout en restant ancré dans notre humanité. Alors que nous tirons parti de l'Intelligence Artificiel, du big data et des nouvelles plateformes médiatiques, n'oublions pas le pouvoir de l'authenticité et des valeurs traditionnelles. Marier le passé et l'avenir nous permet de maintenir l'équilibre et les pratiques éthiques. PR signifie Public Relations, mais le P représente également les personnes, et en combinant les approches traditionnelles et nouvelles, nous pouvons nous démarquer et fournir une communication significative et éthique dans un paysage en constante évolution."

Le webinaire a servi de plateforme pour les professionnels et les étudiants de divers pays africains, notamment le Nigeria, le Kenya, le Ghana, l'Afrique du Sud, le Burundi et la Côte d'Ivoire, pour apprendre collectivement le pouvoir des collaborations dans l'exploitation des relations publiques dans divers domaines. Les participants ont acquis de précieuses connaissances, des stratégies et des conseils pratiques pour améliorer leurs efforts de communication.

Abordant l'importance de marier les médias traditionnels et les médias numériques, Mme Dzifa Bampoh a déclaré : « Dans le domaine dynamique des relations publiques africaines, la croissance des conglomérats est source d'opportunités et de défis. Nous devons veiller à ce que les messages respectent les cultures locales tout en adoptant des stratégies numériques. Les médias traditionnels restent importants, malgré l'influence politique exercée sur certains d'entre eux. La transparence, la sensibilité culturelle et l'inclusivité sont essentielles pour façonner un récit équilibré ».

« En tant que journaliste, l'adoption de concepts de relations publiques vous permet de découvrir des récits cachés et de faire la lumière sur des histoires inédites. Pour exceller dans les deux domaines, il faut maîtriser l'art et le métier de chacun, en reconnaissant la valeur unique qu'ils apportent au paysage médiatique africain », a souligné le journaliste nigérian Sulaiman Aledeh pour parler de l'importance de la collaboration.

Le webinaire a marqué une étape importante dans la promotion de la collaboration et du partage des connaissances entre les professionnels africains des relations publiques et des médias. À mesure que le secteur évolue, de telles initiatives continuent à stimuler l'innovation, à favoriser des liens significatifs et à ouvrir la voie à des pratiques de communication améliorées.

Solange ARALAMON

 

En lecture en ce moment

La pédagogie Ouattara

Côte d’Ivoire/ PDCI RDA : Le président Henri Konan Bédié nomme trois nouveaux vice-présidents