Côte d’Ivoire: Gbagbo dit assurer "pleinement la direction" du FPI, après le décès de Sangaré





FPI,GBAGBO,DIRECTION


L’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo dit assurer "pleinement la direction" de son parti, le Front populaire ivoirien (FPI, opposition) pour le "repositionnement" de sa formation, après le décès de son intérimaire Abou Drahamane Sangaré, dans une note.

 

"Suite à la brutale disparition du premier vice-président du parti, le camarade Sangaré Abou Drahamane, assurant mon intérim, il n' y a plus d'intérim, j’assume pleinement la direction du Parti", selon des propos attribués à M. Gbagbo, dans un communiqué signé du secrétaire général Assoa Adou.

 

"Je déciderai de la convocation des réunions des instances statutaires, qu’il reviendra aux vice-présidents, dans le respect de l’ordre hiérarchique, de présider", ajoute le texte.

 

Aboudrahamane Sangaré, 72 ans, chef de file de la branche pro-Gbagbo du FPI, est décédé le 03 novembre des suites de maladie.

 

Il assurait jusque-là l’intérim de Laurent Gbagbo "depuis les 3e congrès extraordinaire de Mama (Ouest)", en 2015 et "4e Congrès ordinaire de Moossou (Sud)" en Août, où l’ex-chef de l'Etat, jugé à la Cour pénale internationale (CPI) pour "crimes contre l’humanité", a été porté à la tête du parti.

 

M. Gbagbo a précisé que "la mise en œuvre des décisions, la gestion et l’administration du parti, continueront d’être assurées par Assoa Adou", avec lequel il dit être "en rapport constant".

 

Il a invité "tous les responsables du" FPI, "à accomplir avec diligence les tâches qui" leur "ont été confiées à l’issue du 4e congrès et à donner le meilleur d’eux-mêmes pour l’aboutissement heureux du combat" du parti.

 

Depuis 2014, le FPI est confronté à une crise interne. Deux camps divisés entre pro Affi N’Guessan (président reconnu par les autorités ivoiriennes) et pro feu M. Sangaré s'affrontent pour le contrôle du parti.

 

EFI

Partarger cet article

En lecture en ce moment

L'Olympiakos met fin au contrat de Yaya Touré

3e edition du ‘’Djadjôh Carnaval’’ : La culture Bhété célébrée dans toute sa diversité