8e championnat africain du wushu : Abidjan, capitale des arts martiaux chinois





8e-championnat-africain-du-wushu-abidjan-capitale-des-arts-martiaux-chinois

les athlètes ivoiriens au 8e championnat de Wushu kung fu



Le 8e championnat africain du Wushu kung fu a ouvert ses portes le 21 juillet 2023 au Palais des sports d’Abidjan-Treichville par une cérémonie carnavalesque faite de chorégraphiques artistiques et sportives.

La dizaine de délégations présentes a fait une parade sous le regard des officiels conduits par le conseiller technique du ministre des sports, Gervais Émile Durand.

« C’est le rendez-vous de la promotion des arts martiaux chinois. Un art qui s’inscrit dans une démarche créatrice et de bien-être. Ce sport possède une complémentarité des valeurs qui contribuent au développement des peuples et partant de ses pratiquants », a fait savoir le représentant du ministre Paulin Danho.

Avant lui, la parole est revenue au président de la Fédération ivoirienne des arts martiaux chinois (Fiamc), Maître Siaka Méïté, qui a annoncé que les combats démarrent ce samedi 22 et se poursuivront jusqu'au lundi 24 juillet 2023.

« La dextérité et l’engagement de chacun des athlètes feront la différence. A travers le Wushu kung-fu, nous cherchons à construire de bonnes personnes. Ce qui signifie que derrière cette compétition, il y a tout un processus de construction de l'individu », a-t-il indiqué. Il a saisi l’occasion pour remercier le président de la fédération africaine de Wushu, l’Egyptien Shérif Mostapha, dont l’action a été déterminante pour que la Côte d’Ivoire abrite ce 8e championnat.

Ce dernier s’est dit heureux d’être au pays d’Houphouët-Boigny et a souhaité une bonne chance à tous les combattants. Il a d’ailleurs offert des présents aux officiels présents à cette cérémonie d’ouverture.

Les compétitions de Wushu kung fu se font sur deux registres majeurs. Le premier est celui des combats (Sanda) et le second est le registre technique (Taolu). Dans chaque registre, il y a des compartiments et les combats se font dans différentes catégories de poids.

La fédération ivoirienne aligne 18 athlètes de haut niveau, toutes catégories confondues et espère rafler le maximum de médailles, tout en réussissant le pari de cette organisation.

Solange ARALAMON

 

 

 

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire- Malawi : Patrice Beumelle juge la prestation des Eléphants ‘’ Ils n’ont pas triché, ils ont tout donné ‘

Côte d’Ivoire : "Quand j’étais au RDR, je parlais sur Gbagbo, mais Gbagbo ne m’a pas mis en prison" (Lobognon)