Niger : le général Tchiani se déclare nouvel homme fort du pays, Bazoum refuse de démissionner





niger-le-general-tchiani-se-declare-nouvel-homme-fort-du-pays-bazoum-refuse-de-demissionner


La situation au Niger n’est toujours pas très claire. Ce vendredi 28 juillet 2023, le général Abdourahamane Tchiani, chef de la garde présidentielle, s’est présenté sur Télé Sahel, rapporte la presse, comme le nouvel homme fort du pays. Il s’est exprimé en tant que président du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP). 

Pendant ce temps, selon les mêmes sources, le président Mohamed Bazoum, assigné à résidence surveillée avec des proches dont sa famille, refuse toujours de signer sa lettre de démission. Signe qu’il est et demeure le président de la République du Niger.

De son côté, les États-Unis, par la voix de la porte-parole de la Maison Blanche, Karine Jean-Pierre, a déclaré, au cours d’un point de presse, que « le président Mohamed Bazoum est toujours le président légitime », et que « les négociations sont toujours en cours ».

C’est dans la nuit du 26 juillet 2023 que des éléments de la garde présidentielle ont fait une déclaration télévisée, confirmant que leur mouvement d’humeur entamé depuis la journée, s’était mué en coup d’État. Ils avaient annoncé la destitution du président Bazoum élu depuis 2021, la dissolution des institutions et la fermeture des frontières. 

Avec le refus du Président Bazoum de signer une lettre de démission, les heures à venir s’annoncent chaudes et déterminantes. 

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Malade depuis quelque temps, vieux Menekré évacué d'urgence

Drame: Une lycéenne violée et tuée a Lakota