Revue de presse : la CEDEAO hausse le ton contre les putschistes du Niger, Alphonse Djédjé Mady accusé de propos tribalistes





revue-de-presse-la-cedeao-hausse-le-ton-contre-les-putschistes-du-niger-alphonse-djedje-mady-accuse-de-propos-tribalistes


La situation au Niger après le coup d’État contre le président Mohamed Bazoum, le 26 juillet 2023, a connu un autre tournant, ce dimanche 30 juillet 2023, avec le sommet spécial de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Les chefs d’État de l’organisation sous-régionale ont arrêté une série de sanctions contre les putschistes et donné un ultimatum de 7 jours à ces derniers pour rétablir l’ordre constitutionnel. Une situation qui n’a pas échappé aux journaux ivoiriens qui s’y sont attardés. En témoignent les différentes Unes.

Le Patriote barre à sa manchette « la CEDEAO tape du poing sur la table : Inacceptable ! ». Notre Voie ne dit pas autre chose en titrant « Putschistes en danger à Niamey ». Le Matin pense que la CEDEAO a été « intraitable » avec la junte militaire de Niamey. Quant au quotidien L’Expression, il informe que « la CEDEAO prend une batterie de sanctions » contre les éléments du Conseil national de sauvegarde de la patrie (CNSP). Pour le journal gouvernemental Fraternité Matin, c’est une « asphyxie totale ».

Toujours sur la situation au Niger, Générations Nouvelles pense connaître « les dessous de la colère de Paris ». De son côté, La Nouvelle Alliance trouve que les menaces de Paris contre la junte militaire, sont le signe d’un aveu d’impuissance.

Les élections locales de septembre 2023, en Côte d’Ivoire, ont été également suivies par les quotidiens ivoiriens. Les journaux proches du parti au pouvoir, le RHDP, s’en sont violemment pris à Alphonse Djédjé Mady du PDCI-RDA qui était, ce week-end, dans le Haut-Sassandra. Le Jour Plus révèle que, depuis Vavoua, ce dernier « dérape et tombe dans le tribalisme ». L’Avenir confirme en barrant à sa Une « paniqué, Djédjé Mady verse dans le tribalisme et la xénophobie ».

Au RHDP, l’atmosphère, au dire de certains journaux ivoiriens, semble tendu entre Alassane Ouattara et des candidats qui n’ont pas été retenus par le parti pour les élections locales du 2 septembre 2023, et qui ont décidé de se présenter au scrutin en indépendant.

Le Temps, proche de l’opposition, fait savoir : « sanctionnés par le RHDP, réponse sèche des indépendants ».

La lutte contre la corruption a fait 9 victimes au ministère de la Santé. Elles sont tombées dans les filets de la gendarmerie, nous apprend Le Rassemblement. Le Sursaut, lui, promet de nous présenter « le film » de leur arrestation.

Enfin, Supersport nous dit qu’à Dortmund, Haller annonce déjà la couleur.

À lundi prochain pour une autre revue de presse de pressecotedivoire.ci

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Coup de tonnerre au Barça : les joueurs ne seront pas payés en janvier

Orpaillage clandestin: un proche de Bédié impliqué dans le phénomène, selon Kobenan Kouassi Adjoumani