Décès d’Henri Konan Bédié : Blé Goudé pleure un grand homme d’Etat avec qui il avait un « rendez-vous en suspens »





deces-dhenri-konan-bedie-ble-goude-pleure-un-grand-homme-detat-avec-qui-il-avait-un-rendez-vous-en-suspens


Le président du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (Cojep), Charles Blé Goudé a, dans un message posté sur sa page Facebook, exprimé sa solidarité, ainsi que celle de son parti, le COJEP, à la famille de l’ancien président Henri Konan Bédié, décédé ce mardi à la PISAM.

Chers compatriotes,

Je viens d’apprendre avec une grande tristesse, le décès de l'ancien Président Henri KONAN Bédié, peu après son hospitalisation d'urgence à la Pisam.

La mort de ce grand Homme d’État, est une perte dont je mesure l'ampleur.

Il cumule un grand parcours professionnel et une carrière politique exceptionnelle.

Sa stature d’homme d’État, son humanisme, son amour du travail bien fait, son caractère de bon vivant et son humour parfois vont nous manquer terriblement.

Le doyen de nos Présidents s’en est allé, pendant que nous avions un rendez-vous en suspens. Le président BÉDIÉ nous laisse ainsi orphelins d’une certaine idée de la Côte d’Ivoire qu’il a su si bien incarner.

Sincères condoléances à Madame Henriette BÉDIÉ, à ses enfants et à l’ensemble des membres de sa famille.

À sa famille politique et à l'ensemble du peuple ivoirien, je tiens à adresser mes condoléances les plus attristées.

Dans cette douloureuse épreuve, je tiens à vous exprimer ma solidarité, ainsi que celle du COJEP.

Que son âme repose en paix.

Charles BLÉ GOUDÉ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Athlétisme : le semi-marathon du district autonome d'Abidjan de retour après 13 ans de suspension

Pour la défense de leurs droits, Rachel Gogoua (Pdte d’organisations féminines) appelle les femmes à l’engagement