Prikro/ Le village d’Ahouan Bonvoinsou pose la première pierre de son centre de santé





Ahouan Bonvoinsou,Prikro,Pose première pierre,centre de santé


Le village d’Ahouan Bonvoinsou, localité située à quelque 45 km de Prikro, son chef-lieu de département, a procédé, le samedi 20 avril, à la pose de la première pierre de son centre de santé, en présence de la chefferie, des guides religieux dont le curé de Koffi-Amonkro, et de plusieurs personnes et personnalités qui ont voulu témoigner leur amitié à "la tribu N’Djé" Ahouan.

Cette cérémonie haut en son et en couleur a été parrainée par le directeur général de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie de la Côte d’Ivoire (BICICI), Kouassi Yao, représenté à cette cérémonie par le Conseiller régional de l'Iffou, Kouassi Allico.

Exprimant sa satisfaction pour la mobilisation et l’accueil magnifique réservé à sa délégation, Kouassi Allico, a exprimé la fierté de son mandant à être associé à cette œuvre de haute portée.

M. Allico pour qui, il est indispensable de doter les localités de structures sanitaires dans un esprit de sagesse et de justice, a signifié que ce projet de construction d’un centre de santé répond à une attente très forte de la population. 

"En tant que conseiller régional, nous savons combien la question des soins primaires est une question essentielle surtout que la situation financière ne permet pas à toute la population de se déplacer vers les centres de santé les plus proches pour se soigner", a-t-il soutenu.

Poursuivant, il a assuré de l’accompagnement du Conseil régional de l’Iffou, ajoutant que la réalisation de cette opération s’inscrit, selon lui, dans la dynamique lancée par le Conseil régional de l’Iffou présidé par Traoré Adam Kolia qui, informé de cette cérémonie, a promis qu’il participera à cette œuvre et sera présent pour accompagner le parrain le jour de l’inauguration de ce dispensaire. 

Le parrain a offert la somme d'un million de FCFA, comme contribution, en attendant de voir cet édifice sortir de terre.

Abdoul Awassa, collaborateur du ministre ivoirien de la Défense, fils de la région, a tenu à être présent "chez lui" et a apporté sa contribution en espèce et en nature pour la construction de l’œuvre. 
Ce centre de santé devra servir les villages d’Ahouan-Bonvoinsou, Ahouan Débarcadère, Koffi Segrègbèkro,  Agniassou, Elognékro et certains campements.

 Le président de la Mutuelle pour le développement économique et social d’Ahouan Bonvoinsou  (MUDESAB), Ekou Bénoit, tout en adressant ses remerciements à tous ceux qui ont accepté de les accompagner et particulièrement le parrain Kouassi Yao, a dit prendre la mesure de la tâche qui l’attend.

 Il a sollicité le soutien du parrain pour l’achèvement de la construction de ce centre de santé, l’électrification du village et la création de nouvelles pompes hydrauliques à motricité humaine.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Eliminatoires Can 2019/ La Côte d'Ivoire termine en beauté face au Rwanda (3-0)

Sécurité routière : Une caravane de sensibilisation des motocyclistes prévue à Yamoussoukro