Côte d’Ivoire : 3 ans après son décès au Femua : A’Salfo rend hommage à Papa Wemba





Côte d'Ivoire,Fémua,papa Wemba,A'Salfo


 Il y a trois ans que l’artiste chanteur congolais Papa Wemba est mort sur la scène du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA)

Trois ans après, l’ombre de ce monument de la musique africaine plane toujours sur le festival qui a ouvert ses portes le mardi 23 avril 2019 à Abidjan-Marcory.

Traoré Salif, plus connu sous le nom d' A'Salfo, commissaire général de l' événement, a eu une pensée pieuse en l' endroit du défunt en publiant une note sur son compte twitter ce mercredi 24 avril.

 "Papa Wemba restera à jamais gravé dans nos cœurs. Une pensée pour lui et surtout pour sa famille en ce 3e anniversaire de sa disparition. Que son âme repose en paix", a écrit le chanteur zouglou.

Pour rappel, le 24 avril 2016, la star congolaise, Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, dit Papa Wemba  a été prise d'un malaise aux alentours de 5h du matin alors qu’il clôturait le dernier spectacle de la 9e édition du Femua.

Les organisateurs ont immédiatement mis fin au festival. Mais trop tard, le "roi de la sape" venait de mourir à 67 ans, en faisant ce qu'il a aimé toute sa vie: chanter. Papa Wemba, le monument africain de la sape et auteur de plusieurs chansons dont "Maria Valencia", sortie en 1992, a reçu les hommages de toute la Côte d'Ivoire. La place abritant le festival porte aujourd’hui son nom.

Solange ARALAMON

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Des militants du FPI à Vavoua demandent au parti de revenir au pouvoir en 2020

Randonnée pédestre/ Le ministre des Sports aux cotés de la fédération