Election locales : à quelques heures de l’ouverture de la campagne, Kuibiert parle





election-locales-a-quelques-heures-de-louverture-de-la-campagne-kuibiert-parle


A quelques heures de l’ouverture de la campagne pour les élections locales (régionales et municipales) du 2 septembre 2023, le président de la Commission électorale indépendante (CEI), Ibrahime Coulibaly-Kuibiert a, dans une adresse aux candidats, aux électeurs, aux observateurs et aux médias accrédités ainsi qu’à ses collaborateurs, souhaité une campagne apaisée afin qu’au sortir de ces échéances électorales, « la Côte d’Ivoire, notre cher pays, soit la grande gagnante ».

En prélude à la tenue de ces scrutins auxquels prendront part 30419 candidats pour les municipales et 5 247 candidats pour les régionales, la campagne électorale qui durera sept jours, sera ouverte ce vendredi 25 août à 00 heure, pour s’achever le jeudi 31 août 2023 à minuit.

Il a rappelé que cette période règlementaire de la campagne électorale donne l’opportunité aux candidatures retenues de se rendre visibles et de vendre leurs offres de programmes aux électeurs et électrices dans le respect des lois et règlements, notamment apposer des affiches, signer, envoyer ou distribuer des circulaires ou professions de foi, organiser des réunions électorales et tout autre acte de propagande électorale. « Vous disposerez également, sous le contrôle des organes de régulation, d’un égal accès aux médias », a-t-il ajouté.

Toutefois, il leur a signifié qu’au-delà de ces droits dont ils bénéficient, ils ont des obligations. Notamment le respect des lois de la République et la courtoisie envers les adversaires du moment.

« Faites en sorte que la Côte d’Ivoire, notre cher pays, soit la grande gagnante au sortir de ces échéances électorales. Faites en sorte que nos concitoyens soient fiers de leurs leaders et de leur classe politique. Faites en sorte que les observateurs soient admiratifs de la maturité politique et citoyenne des Ivoiriens. Rendez-vous audibles par la pertinence de vos projets et l’élégance de vos actions et réactions », a appelé le président de la CEI, les invitant en outre à recourir aux voies légales tracées par le législateur, chaque fois qu’ils pensent que leurs intérêts sont illégitimement ou irrégulièrement contrariés.

Aux électeurs, Coulibaly-Kuibiert leur demande de faire bon usage de leur pouvoir de suffrage en toute clairvoyance, surtout que ce choix les déterminera sur les cinq années à venir.

Aux observateurs nationaux et internationaux, aux organes de presse et aux médias accrédités, la CEI dit attendre de chacun d’eux, « des retours de terrain objectifs » pour apporter les correctifs opérationnels nécessaires ou améliorer les prochains processus électoraux.

Il a saisi l’occasion pour rappeler aux observateurs que leur rôle est de vérifier la conformité du déroulement des scrutins avec les dispositions légales et le mode opératoire. « L’observateur n’est pas un contrôleur encore moins un censeur », a-t-il précisé.

M. Coulibaly-Kuibiert n’a pas manqué de rappeler à ses collaborateurs, à savoir les commissaires locaux, les agents techniques de la CEI et les agents des bureaux de vote leur « impératif de neutralité absolue ».

« Soyez des juges sérieux sur qui l’on peut compter, car vous avez entre vos mains une part de responsabilité de la paix en Côte d’Ivoire », a-t-il demandé avant d’assurer que l’organe qu’il dirige demeure ouvert et disponible, conformément à ses engagements.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Affaire "Des agents des forces de l'ordre encadrent les microbes": La police explique tout

Télécommunication : Amadou Coulibaly en Roumanie pour la réélection de la Côte d’Ivoire au poste de membre du Conseil de l’UIT