Election locale : le candidat indépendant Julius Béké veut apporter un souffle nouveau à Attécoubé





election-locale-le-candidat-independant-julius-beke-veut-apporter-un-souffle-nouveau-a-attecoube


Parrain de l’investiture de « l’Association Aimons-nous », une association de femmes de la cité Djéné écaré, dans la commune d’Attécoubé, dimanche 27 août 2023, le candidat indépendant, à l'élection municipale à Attécoubé, Julius Olivier Béké a réaffirmé sa volonté d’apporter un souffle nouveau à cette commune, en proie à plusieurs maux.

« Je suis candidat pour apporter un souffle nouveau et le changement à Attécoubé. Regardez l’état de la lagune, juste derrière vous. Une baie lagunaire sale et répugnante », a-t-il déploré. Pour lui, si la commune de Koumassi, qui autrefois était appelée « Koumassi poto poto » (NDLR, marécageux) a pu se développer, pourquoi pas Attécoubé, s’est-il interrogé ?

« Attécoubé est la seule commune du district d’Abidjan qui n’a pas d’hôpital général alors que l’insalubrité expose sa population à des maladies endémiques. L’insécurité bat son plein dans la commune », s’est offusqué M. Béké avant de déduire, « on est dernier dans tout ».

A cet effet, il estime qu’il faut « impérativement le changement » après 23 ans d’échec de l’équipe sortante.

« Chers Parents, la jeunesse et les femmes, je vous confie ma candidature pour qu’ensemble, on provoque le changement. Si vous êtes fatigués, il faut agir en sortant massivement le 2 septembre 2023 pour voter pour la liste qu’il conduit. Femmes de Djéné écaré, je compte sur vous parce qu'avec les femmes, on ne joue pas bidé et avec les femmes, on ne tape pas poteau », a-t-il appelé, invitant les femmes à se mobiliser et à s’organiser, car « des financements arrivent » pour bâtir leur autonomie financière. Lors de sa campagne d’ouverture, le candidat a offert deux chèques de cinq millions chacun à deux associations de femmes, rappelle-t-on.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Les députés PDCI-RDA encouragent Bédié à poursuivre les négociations en vue de la mise en place de la nouvelle plateforme

Prévention des violences électorales : la Plateforme Interconfessionnelle des Femmes de Côte d'Ivoire va sillonner Abidjan