Municipales à Cocody : Eric Taba conteste, des gendarmes dans les locaux de la mairie





municipales-a-cocody-eric-taba-conteste-des-gendarmes-dans-les-locaux-de-la-mairie

Jean-Marc Yacé, après son élection



Alors que tout le monde pensait que le débat concernant l’élection municipale à Cocody était clos, un revirement de situation vient de se produire. Le candidat malheureux Éric Taba, vient de contester les résultats donnés par la Commission électorale indépendante (CEI) et qui donnaient son adversaire Jean-Marc Yacé victorieux. Dans un message publié sur les réseaux sociaux, il annonce un match retour.

« Chères toutes, chers tous, je vous dis merci pour votre mobilisation lors du scrutin du 02 Septembre dernier que tout laisse croire que nous avons gagné à Cocody avec plus de 13.000 voix. Nous avons des éléments et des noms de personnes qui ont fait la magouille. Restez à l’écoute, car le match retour va commencer », a-t-il écrit. Pourtant, dans un message précédent, il semblait reconnaître la victoire du maire sortant, Jean-Marc Yacé. « Merci pour votre amour, merci pour votre soutien et merci pour vos voix. Bravo à l'équipe de Jean-Marc pour cette nouvelle mandature et bonne chance à vous. C'est la Côte d'Ivoire qui gagne. Cocody, je suis prêt pour vous et je suis avec vous », publiait-il, dimanche 3 septembre 2023, après la proclamation des résultats.

Ce mardi 5 septembre 2023, en début de soirée, dans des vidéos diffusées en direct, des partisans de Jean-Marc Yacé annonçaient que des éléments de la gendarmerie, prétextant être venus en intervention suite au signalement « d’un malaise », se sont introduits dans les locaux de la mairie de Cocody. « Ils ont infiltré le service informatique et des moyens généraux. On ne sait pas ce qu’ils avaient en main. Qu’est-ce qu’ils ont introduit ici pour faire croire que Jean-Marc Yacé a triché ? On ne sait pas », a déclaré l’un d’eux. Appelant toute la population de Cocody à converger vers la mairie. Cet appel a été entendu vu le nombre de personnes qui se sont amassées devant la mairie de Cocody.

La perquisition terminée, les gendarmes partis, le maire de Cocody, tout de noir vêtu, debout sur le toit d'un véhicule, s'est adressé à ses partisans en leur demandant de garder leur calme pour que lui, Yacé, ne perde pas le débat.

D'ailleurs, son message est très clair sur le mobile de la venue des gendarmes dans ses locaux : " Quand il y a quelque chose, a-t-il commencé, n'en voulez pas tout de suite aux gens de dehors. Le ver est dans le fruit". Quelques instants après cette déclaration, un internaute qui croit savoir ce qui s'est passé entre le maire et les gendarmes, annonce que ce sont les éléments de Yasmina Ouégnin sortis des rangs du maire Yacé qui ont soufflé à la gendarmerie que la mairie de Cocody détiendrait des documents qui appartiennent à l'Etat de Côte d'Ivoire. Est-ce pour cela que le maire nous informe que "le ver est dans le fruit" ? Sans doute.

Modeste KONÉ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Lider - Benjamin Téhé quitte le parti et charge : « Mamadou Koulibaly nous a abandonné en plein vol »

Portrait: SabineTa Lou, la vendeuse de piments devenue agent de la police maritime