Perquisition à la mairie de Cocody : le candidat Eric Taba soutient ne pas être mêlé à cette « mise en scène »





perquisition-a-la-mairie-de-cocody-le-candidat-eric-taba-soutient-ne-pas-etre-mele-a-cette-mise-en-scene


Le candidat du RHDP, Eric Taba, se lave les mains dans l’affaire de la perquisition, par des éléments de la gendarmerie nationale, des locaux de la mairie de Cocody, mardi 5 septembre 2023. Il dit ne pas être mêlé à ce qu’il qualifie de mise en scène.

Dans un message, il soutient : « Chers toutes, chers tous, nous avons appris sur les réseaux sociaux, comme tous, que la gendarmerie nationale aurait perquisitionné la mairie de Cocody dans la soirée du 05 septembre 2023. Certains nous accuseraient d’être les commanditaires de cette perquisition. Sachez que nous ne sommes ni de près ni de loin mêlés à cette affaire de perquisition que nous qualifions d’une mise en scène ». Il rappelle également que son staff et lui ont déposé un recours au conseil d’État pour contester les résultats proclamés par la Commission électorale indépendante (CEI) et qui donne son adversaire, candidat du PDCI-RDA, Jean-Marc Yacé, vainqueur. « En ce qui nous concerne, nous avons fait un recours au niveau du conseil d’Etat qui suit son cours relativement aux élections du 2 septembre dernier », a-t-il ajouté.

C’est dans la soirée du mardi 5 septembre 2023, que des éléments de la gendarmerie nationale se sont présentés, autour de 18 h, dans les locaux de la mairie de Cocody, pour procéder à une perquisition. Selon des membres de l’équipe de Jean-Marc Yacé, ces derniers, n’ayant pas de mandat, ont affirmé avoir été saisis parce que quelqu’un aurait eu un malaise dans lesdits locaux. Prévenu, le maire s’est rendu sur les lieux et la perquisition se serait faite en sa présence, pendant près de 3 h de temps. La population de la commune, alertée, est sortie pour faire barrage à ce qu’elle considère comme une tentative pour arracher la victoire au candidat qu’elle a choisi. Finalement, tout serait, pour l’instant, rentré dans l’ordre.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Agression d'un policier et d'un citoyen à Marcory : La police nationale recherche la mise en cause

Convention éclatée du PDCI : "Si nous nous présentons, c'est surtout pour les nouvelles générations" (Bédié)